Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Le poulet fermier

Roman
à partir de 7 ans
: 9782211212076
8.50
euros

L'avis de Ricochet

Douglas Dumordu vient de perdre son père, fermier de son état. Plein de bonne volonté mais pas très fin, le jeune homme reprend les travaux quotidiens. C'est ainsi qu'il sème en été, conduit le tracteur à l'envers, oublie de traire les vaches... au village, on s'inquiète. La fille du fermier voisin, très amoureuse, lui suggère alors de se lancer dans le poulet fermier, très tendance. Douglas ne fait ni une ni deux, choisit le coquelet le plus intelligent, l'habille d'une salopette, et en fait son coéquipier. Certes, les affaires vont mieux car le volatile a beaucoup observé le père de Douglas. Mais ce dernier commet l'erreur de se vanter de son nouvel ami. La fiancée s'en arrache les cheveux, on appelle l'hôpital psychiatrique... in extremis, grâce à la perspicacité de son poulet, Douglas invoque la plaisanterie et s'en sort parfaitement, devant sa belle béate d'admiration...

Une expression – ou plutôt une norme d'élevage – prise au pied de la lettre, et c'est l'amusement assuré. Agnès Desarthe ne se contente pas de jeux de langage, elle bâtit tout un monde agricole gentiment caricatural, du père soucieux de bien marier sa fille aux habitants trop curieux. Personnage sympathique de bêtise, Douglas fait la paire avec son petit coq aussi rusé qu'un renard : décidément, l'auteure, par tous les moyens, redonne leur intelligence aux animaux (voir Une partie de chasse aux éditions de L'Olivier, 2012). Les illustrations d'Anaïs Vaugelade complètent bien l'ensemble, drôles, expressives et affectueuses. A lire et à rire !

Présentation par l'éditeur


Chez les Dumordu, on est fermier de père en fils. C’est ce qu’Archibald Dumordu a déclaré à son fils Douglas, juste avant de mourir. Malheureusement, il n’a rien eu le temps de lui dire d’autre. Douglas veut bien devenir fermier, mais il ne sait pas traire les vaches, il croit que même les carottes poussent dans les arbres. Les fermiers des alentours se moquent tous de lui mais Douglas sait