Aller au contenu principal

Le fils des géants

Album
à partir de 6 ans
: 9782362660931
13.80
euros

L'avis de Ricochet

« Loin, loin, il y a longtemps, un roi et une reine venaient d’avoir un garçon. Mais […] »
Ce conte de Gaël Aymon ne déroge pas à la règle, puisque effectivement, un « mais » va perturber la vie de cette toute « récente » famille royale. Et oui, le problème avec ce bébé, c’est qu’il est tout petit, si petit que le roi et la reine décident d’abandonner leur enfant au courant de la rivière, après l’avoir déposé dans un dé à coudre d’or. Or par chance, le bébé est recueilli par deux géants, touchants par la sincérité et la générosité avec lesquelles ils vont prendre soin de cet enfant.
Grâce à l’amour, à la force, au langage offerts par ces deux géants au garçon, ce dernier « devient un jeune robuste à l’esprit vif et plein de raison ». Le bonheur de ces trois personnages aurait pu s’inscrire dans la durée si, suite à un orage, le roi et la reine n’avaient pas trouvé refuge à leur tour dans la grotte des géants. Reconnaissant le prince du fait du dé à coudre qu’il porte en guise de pendentif et surpris de la robustesse ainsi que de la beauté de ce dernier, le couple royal joue de malice et d’éloquence pour forcer leur fils à revenir à la cour… Le jeune homme tombera-t-il dans le piège du roi et de la reine ? Abandonnera-t-il les deux géants ?

En choisissant très habilement le genre narratif du conte, Gaël Aymon traite dans cet album de thématiques profondément modernes. La notion de famille est en effet questionnée au travers des (més)aventures qui arrivent au jeune héros. Que nomme-t-on « famille » ? Qui nomme-t-on « parents » ? Est-ce nécessairement les parents biologiques qui donnent la vie ou est-ce que cela ne peut également être une ou des personne(s) sans lien du sang, qui transmettent à l’enfant assez d’amour et de confiance pour lui permettre de s’émanciper un jour et d’être un adulte heureux ? Autant de questions que soulèvent également avec beaucoup de couleur et de douceur les huiles sur toile de Lucie Rioland. Illustrations qui, tout comme les textes de cet album, prônent le droit à la différence et transmettent un message de tolérance et d’amour.

Présentation par l'éditeur


Un roi et une reine venaient d'avoir un garçon si petit qu'ils ne voulurent pas le garder. Ils le mirent dans un dé à coudre d'or qu'ils déposèrent dans la rivière. Le dé s'échoua près d'une grotte habitée par deux géants. Ceux-ci recueillirent l'enfant et lui donnèrent leur force et leur amour.
Des années plus tard, le roi et la reine, surpris par un orage, s'abritèrent chez les géants et