Aller au contenu principal

La saison des pluies

Roman
à partir de 8 ans
: 9782896071272

L'avis de Ricochet

Le papa de Junior est mort. Il « a échappé sa vie dans un précipice » et son corps « est une perte totale ». Depuis, entre sa mère et sa tortue Coquillage, Junior apprend à se « faufiler entre les gouttes » de la saison des pluies, « en attendant que le bleu des yeux de papa remplisse à nouveau le ciel. »


Voici un livre remarquable. Si vous ne l’avez pas encore lu, faites le détour par ces pages. Lisez bien assis, pour ne pas tomber, parce qu’il y a là-dedans des phrases coups de poing. Le deuil est raconté en mots tout simples et en métaphores si fines qu’elles vous pénètrent jusqu’à l’os. C’est observé depuis la désarmante candeur de l’enfance quand son regard se pose sur des vérités profondes. Absolument lumineux. Rien de mièvre ici. Rien de faux ni de plaqué. De l’émotion brute, palpable. À la limite parfois de l’intolérable. Et pourtant, on a le sentiment qu’un miracle se produit sous nos yeux. Mario Brassard réussit à mettre en mots l’indicible et, à travers son regard « arc-en-ciel, (ses) yeux d’après la pluie », à le rendre accessible aux petits comme aux grands. On touche l’universel. Du grand art.


Le texte est accompagné d’illustrations de Suana Verelst qui sait rendre de manière vibrante le désarroi de l’enfant endeuillé comme l’absence du père.

Présentation par l'éditeur


« C’est normal d’être triste. Papa comptait énormément pour nous. Il était au début de toutes nos phrases.
Au bout de tous nos regards. Maintenant, il faudra apprendre à lui faire une place à l’intérieur de nous. Une maison juste à côté de notre cœur. »


Cet album a été récompensé à plusieurs reprises :

  • Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse 2012.
  • Prix jeunesse des