Aller au contenu principal

La rage des petites sirènes

Sélection des rédacteurs
Heyoka jeunesse
Théâtre
à partir de 9 ans
: 9782330093457
10.00
euros

L'avis de Ricochet

« Baie de Saint-Brieux (Côtes-d’Armor), Olive et Olga, deux sœurs sirènes, font leurs valises. Elles habitent sous l’eau, au creux d’un rocher couvert de coquillages et d’algues. Leur chat, qui a une queue de poisson lui aussi, s’amuse à faire des bulles dans un coin de la pièce. »

Le cadre spatio-temporel est posé, les personnages sont présentés et l’argument de la pièce est donné. Il ne reste plus au lecteur de cette création théâtrale qu'à savourer les dialogues qui suivront le départ des deux sœurs direction : « le monde » ! Olga, de tempérament plus téméraire et aventurier, a en effet réussi à convaincre sa sœur Olive, beaucoup plus casanière, de prendre le large, parce qu’après tout, souligne-t-elle, « tous les poissons bougent ! Tous les poissons s’en vont ». Dans ce voyage initiatique qui sera le leur, d’autres animaux marins (une bernique, une dorade, une anguille et un banc de harengs) sont là pour soutenir psychologiquement, coacher « physiquement » et aiguiller les deux sirènes. De rencontre en rencontre, ce voyage se transforme dès lors en véritable périple tant l’apprentissage qui en découle rend nos deux sœurs philosophes et sages.

Les échanges entre personnages auxquels donnent lieu cette pièce sont drôles, pétillants et touchants. Le détour par le merveilleux et le théâtre permet ainsi à Thomas Quillardet d’aborder de nombreuses thématiques, que nous pourrions qualifier de typiquement adolescentes, comme la peur de grandir, l’émancipation, la fratrie, la rencontre avec l’autre. La sincérité et la connivence des deux sirènes de cette pièce sont une ode à la joie, à l’amour et une invitation à la plus belle odyssée qui soit : la vie !

Présentation par l'éditeur

C'est l'histoire de deux soeurs sirènes qui habitent au fond de l'océan. Un jour elles décident de partir pour un grand voyage. Sur la route, elles vont pêcher, chanter, se disputer, croiser des berniques et des harengs. Mais surtout, elles vont grandir. Entre le plaisir de voyager sans bouger de chez soi et celui de découvrir le monde pour de vrai, les deux sirènes apprendront, au fil de cette