Aller au contenu principal

La lumière de Bouchka

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 5 ans
: 2848651288
14.90
euros

L'avis de Ricochet

« Bouchka, tout en joues et tout en jupes, marche dans la nuit. Elle cherche la lumière. » Envahie par la colère et le chagrin, Bouchka est absorbée toute entière dans de vilaines pensées. Une nouvelle fois, le papa de Bouchka est parti, la laissant seule avec sa maman. Bouchka vit mal ces séparations à répétition, « parce qu'il faut toujours qu'il travaille, toujours qu'il voyage, toujours qu'il soit JAMAIS là. » Il ne reste que son grand manteau qui pend tristement à côté de la porte.

Tout semble noir, sale et triste aux yeux de Bouchka. La lumière ne parvient plus à l'atteindre. Enfermée dans sa colère, elle trépigne, elle enrage et elle se répand en torrents de larmes. Elle a atteint les abîmes les plus profonds, plongée dans la noirceur de son ressentiment. Seule dans sa chambre, elle se replie sur elle-même, laisse son esprit divaguer et sa colère s'exprimer, perdant la notion du temps et de l'espace, s'imaginant perdue dans la forêt, poursuivie par les loups…

Lorsque Bouchka parviendra à s'apaiser, à retrouver son calme et à ouvrir son cœur, la lumière reviendra alors dans sa vie. Elle retrouvera la chaleur d'un foyer aimant, découvrant sous le grand manteau la silhouette de son papa et le sourire de sa maman, caché sous ses longs cheveux noirs.

Magnifique album sur le sentiment d'abandon et la souffrance liée à l'absence d'un être cher, La lumière de Bouchka est porté par l'écriture infiniment délicate, suave et touchante de Rachel Hausfater, toujours très sensible à la fragilité des êtres. La mise en images de Rémi Wyart, tout jeune illustrateur, que son éditeur compare déjà à Bruegel et Fantin Latour, mérite le détour. Une rencontre très réussie entre deux univers, celui d'une auteure confirmée et d'un nouveau-né de l'illustration…