Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

La grotte des animaux qui dansent

Sélection des rédacteurs
Canopé,
Album
à partir de 5 ans
: 9782844554024
14.95
euros

L'avis de Ricochet

Depuis que la tribu à laquelle appartient Flime s’est sédentarisée sur les bords de la rivière Serpent, la vie est plus douce pour la jeune fille et ses parents. « Les hommes chassent. La viande est parfumée [et les membres du clan] ont [de fait] de nouvelles peaux pour couvrir les huttes. » Seul Thaïm, le frère aîné de Flime, reste imperméable à la félicité qui gagne sa famille. Son caractère taciturne a même tendance à s’accentuer jour après jour : il y a trois hivers de cela, le froid a atrophié un doigt de la main de Thaïm, ce qui semble avoir irrémédiablement exclu du clan le jeune homme, « un homme d[evant] être sans faiblesse pour défendre et nourrir la tribu ». Pourtant depuis quelques jours, fait étrange, Thaïm emporte une torche avec lui et part seul, le cœur guilleret, très tôt, en direction de la falaise grise. Flime, très intriguée par les déplacements quotidiens de son frère, décide un jour de le suivre. Elle pénètre donc à son tour dans la grotte et découvre, en observant les peintures réalisées sur les parois de la roche, le monde intérieur de son frère !

Ce magnifique album transporte le lecteur dans la Grotte de Chauvet, il y a de cela 35 000 années. Texte et illustrations nous font dès lors découvrir la vie que menaient nos ancêtres, les hommes préhistoriques, en prenant comme « pré-texte » le portrait de Thaïm, cet homme au doigt tordu qui recèle un don extraordinaire : celui de faire revivre sous forme d’images les animaux qui peuplent la nature. Mammouths, aurochs, rhinocéros prennent vie sous les doigts agiles de Thaïm qui a eu le temps d’observer ces animaux lors de ces chasses auxquelles on lui avait reproché d’assister immobile. Les mots de Cécile Alix soulignent ainsi avec délicatesse la sensibilité et les prédispositions artistiques du personnage, ce qui très habilement permet à l’auteure de traiter des thématiques de la discrimination et de l’exclusion. Les illustrations de Barroux mettent particulièrement en exergue cet équilibre entre l’aspect historique de l’intrigue que l’on sent abondement documenté et la modernité des thèmes abordés. Les jeux sur les scènes d’intérieur, d’extérieur, les effets de couleur, les esquisses d’animaux directement inspirées de l’art pariétal soutiennent, enrichissent et prolongent le texte de Cécile Alix.

L’on souhaite un vif succès à cet album qui mérite amplement de trouver lecteurs.

Présentation par l'éditeur


Dans le clan, la jeune Flime est aussi vive et souriante que son frère Thaïm est éteint. Il y a trois hivers la main du garçon a gelé et un doigt est resté tordu. Si Thaïm demeure immobile, les yeux écarquillés devant la panthère qui rôde, ce n’est pas parce qu’il a peur ! Flime en est certaine, il possède un secret. Depuis plusieurs jours, dès l’aube, Thaïm s’échappe du campement et entre dans