Aller au contenu principal

Il était plusieurs fois une forêt

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 4 ans
: 9782844207388
13.00
euros

L'avis de Ricochet

Etre roi sans royaume ? Etre roi sans couronne ? Etre monarque d’une forêt sans arbre ? Ou gouverner une forêt peuplée d’oiseaux à chapeaux ? Autant de dilemmes auxquels est confronté un oiseau qui vit dans un arbre où il n’y a que des feuilles. Quel ennui de régner sur un arbre sans oiseau ! Mais alors, à quoi peut bien lui servir sa couronne ?
Un jour, l’oiseau abandonna sa couronne et partit à la recherche d’une forêt peuplée d’oiseaux. Sa seule erreur fut de ne pas penser qu’il allait s’aventurer dans un royaume inconnu où son arrivée allait être vécue comme une intrusion. Parvenu dans une forêt où vivaient des oiseaux avec des couronnes, il fut immédiatement rejeté et mis à l’écart. Ce fut la seule façon que ce peuple trouva pour exprimer sa méfiance envers l’étranger. Nul doute, il lui fallait partir, retrouver sa couronne et tenter de se joindre à une autre tribu dans une forêt avoisinante.
Malheureusement le même scénario se répéta à chaque reprise. Soit il passait inaperçu avec sa couronne parmi une foule de petits oiseaux porteurs de couronnes, soit on lui trouvait un air suspect quand il s’aventurait parmi une famille d’oiseaux ornés d’un chapeau.
Différent ou similaire, original ou dans la norme, étranger ou familier, il ne parvenait à trouver sa place. Comment allait-il réussir à se faire accepter tel qu’il était ? Exclu et rejeté de toutes parts, il se décida à ôter tout ornement pour se montrer au naturel.
Un petit conte philosophique en toute simplicité qui dénonce l’exclusion, l’intolérance et le racisme à travers l’histoire d’un petit animal. Une représentation schématique qui exprime beaucoup en se contentant du minimum : chaque planche de dessin est constituée uniquement d’arbres, de feuilles et d’oiseaux, le tout dans des tonalités colorées. Une belle façon d’aborder un sujet de société avec les enfants.