Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Georges et les secrets de l’Univers

Stephen,
Frédérique Fraisse
Roman
à partir de 11 ans
: 2266176455
18.50
euros

L'avis de Ricochet

L’origine de ce livre :
Expliquer la vie de la Terre, le système solaire, la matière, la masse, les trous noirs … aux enfants, de manière ludique et scientifique, dans un roman dont le héros est un jeune garçon. Donner envie de connaître, aiguiser la curiosité, faire passer des connaissances scientifiques très rigoureuses par le biais d’une fiction, telle était l’idée première de Stephen Hawkins en se lançant dans cette aventure avec sa fille Lucy, assisté de son ancien élève, Christophe Galfard.

L’histoire :
Georges est un garçon de treize ans, qui vit avec ses parents militants écolos purs et durs, qui refusent farouchement toute technologie et toute forme de modernité. Ils font donc le maximum de choses par eux-mêmes, sans l’aide des machines, y compris leur nourriture, d’étranges muffins aux brocolis par exemple, dont Georges ne raffole pas. Ce sont des gens aimants et enthousiastes, mais Georges se sent parfois un peu déphasé et solitaire. Il n’a pas le droit de posséder un ordinateur. Il souffre de cela à l’école où l’on se moque de lui puisqu’il est différent. Heureusement, il a Fred, son animal de compagnie un peu encombrant, cochon de son état, gai et bien portant, qui aime entre autres facéties faire des fugues.
Heureusement ! Sinon Georges n’aurait jamais rencontré ses nouveaux voisins, Eric, un scientifique passionnant, la tête dans la lune, et sa fille Annie, accro elle aussi à la science et aux paquets de chips. Grâce à eux, à leur accueil chaleureux et à Cosmos, un ordinateur extrêmement puissant, Georges va entreprendre un voyage fabuleux au sein de l’Univers et va accéder à un savoir dont il ne soupçonnait ni l’étendue ni l’intérêt. Georges va voyager, explorer l’espace, découvrir des planètes, essuyer quelques tempêtes d’astéroïdes et en passant comprendre quelques principes élémentaires de physique et d’astronomie. Mais quelque part, dans les trous noirs, la malveillance se terre, unméchant professeur T-Rex complote dans l’ombre et Cosmos court un grand danger. Georges passe ainsi d’un monde à un autre, de celui de ses parents qu’il adore mais qui refusent la science, à celui d’un scientifique et de son ordinateur ultra performant, de la Terre aux Etoiles.
Georges est un personnage extrêmement attachant, un peu naïf de par son éducation, mais curieux aussi, qui tel le Petit Prince, comprend que l’Univers est à sa portée. Le décalage entre ces différents mondes est un facteur de dynamisme certain pour un récit mené sans temps morts. On accroche rapidement, on découvre tout un tas de choses en compagnie de Georges le candide et de ses compagnons.
La fiction est accompagnée d’encarts documentaires qui éclairent le récit, et qui constituent d’excellents temps de vulgarisation permettant d’appréhender par exemple ce que sont les atomes, le système solaire, les planètes, la lumière, le temps ou bien les trous noirs qui apparaissent ici comme de véritables personnages. Ils sont accessibles aux enfants à partir de 10 ans. Le texte est éclairé enfin par de jolis dessins en noir et blanc qui ne sont pas dénués d’humour et qui apportent aussi beaucoup de tendresse.
L’ouvrage est un cocktail réussi et bien dosé d’aventures souvent très bien ficelées, aux rebondissements multiples, auxquelles on accroche rapidement, et de données présentées avec rigueur et clarté, entre fiction et vérités scientifiques. Il offre ainsi différents niveaux de lecture et peut convenir à des publics variés, des enfants bien sûr, mais certainement aussi leurs parents.
Une bonne manière de faire entrer la science dans l’univers des enfants.
Cet ouvrage est le premier volume d’une trilogie et l’on parle également d’une adaptation cinématographique.

Les auteurs :
Stephen Hawking, le physicien mondialement connu, vit et enseigne à Cambridge, au Centre des Sciences mathématiques, dans le département de mathématique appliquée et de physique théorique. C’est là que le physicien travaille tous les après-midis, dans le bureau B1 O7.
Il est atteint depuis l’âge de 20 ans de la maladie de Charcot (une affection neurologique qui altère l’ensemble des muscles) qui l’a considérablement diminué physiquement ; il ne peut absolument pas bouger et ne peut parler que par le truchement d’un ordinateur. D’ailleurs,en 1963, lorsque sa maladie avait été décelée et diagnostiquée, on ne lui donnait plus que deux ans à vivre. En 2007, il est toujours là et il a 65 ans. Cela ne l’empêche nullement de travailler, d’enseigner et d’avancer dans ses domaines de recherche avec un véritable génie. C’est aussi un habile vulgarisateur scientifique. Il est l’auteur, notamment, de Une brève histoire du temps (Flammarion, 1989), livre ayant rencontré un véritable succès public et pas seulement auprès des spécialistes, grâce à sa manière limpide d’expliquer des connaissances très pointues.(9 millions d’exemplaires vendus dans le monde !). Il est une véritable star au Royaume-Uni, vénéré comme une icône par certains et ses sorties ou conférences publiques provoquent d’énormes mouvements de foule. Ce n’est certes pas une rock star mais une physique star. Ses travaux ont également contribué à faire évoluer la vision que l’on avait de l’Univers, notamment l’approche de ces fameux Trous noirs, l’un de ses terrains de prédilection.

Lucy Hawking est sa fille. Elle est écrivain et journaliste.

Christophe Galfard est un jeune physicien de trente et un ans, spécialiste de physique quantique, diplômé de mathématiques, qui prépare un doctorat sur les trous noirs, à Cambridge, sous la direction de Stephen Hawking. Hawking lui a demandé de participer à ses propres recherches et de collaborer également à l’écriture de ce livre. Il a travaillé à l’intrigue du roman et aux images scientifiques. Il vit en France et enseigne la science de manière ludique.

Catherine Gentile

Seconde critique :
Les parents de Georges, écologistes convaincus, ne veulent pas que leur fils ait un ordinateur – ces végétariens doivent déjà supporter son cochon de compagnie, Fred. Alors, quand de nouveaux voisins (un chercheur en physique, Eric, et sa fille Annie) arrivent, le petit garçon est tout de suite fasciné par Cosmos, le super-ordinateur d’Eric. Cosmos parle, pense, et ouvre des portes sur l’espace pour de fabuleux voyages exploratoires. Georges apprend très vite, à cheval sur une comète avec Annie ! Malheureusement, certains veulent aussi utiliser l’ordinateur à des fins moins avouables…
On connaissait les talents de vulgarisateur de Stephen Hawking ; en binôme avec sa fille journaliste, il fait des merveilles ! L’intrigue de ce roman est bien pensée, mignonne sans bêtise, et écrite avec humour (les auteurs n’hésitent pas à se moquer des scientifiques, distraits et aux discours abscons). Un manichéisme basique oppose les gentils aux méchants : Eric, Annie et Georges contre le professeur Rex et la bande de mauvais élèves ; les parents de Georges, ouverts d’esprit, trouvent eux facilement comment concilier science et écologie. Cette relative simplicité était certainement indispensable pour laisser la place aux plages d’explications scientifiques sur les planètes et la création de l’univers, objectif avoué de l’ouvrage. Intégrées dans le texte ou dans de nombreux encarts spécifiques, elles glissent aisément en privilégiant des faits marquants et des phrases courtes : il ne s’agit pas de tout savoir, mais de donner envie d’aller plus loin. On apprend de manière ludique, au fil des voyages dans l’espace des deux enfants, et on devient citoyen aussi : voir par exemple le Serment du Scientifique (p. 44), proche de celui d’un Hyppocrate, et le message répété sur l’urgence de sauvegarder notre planète. Le rythme est excellent, sans longueurs, et le suspens à propos des intentions de T. Rex dure jusqu’au bout. Côté images, les illustrations naïves de Garry Parsons donnent avec à-propos des faux airs de Petit Prince à Georges, et un cahier de superbes photographies étoffe les informations scientifiques. Que dire de plus sur ce premier tome d’une trilogie ? Un ouvrage intelligent dans sa facture et dans son discours, à mettre entre toutes les mains à partir de 11 ans.
A noter le petit bonus accrocheur : on peut baptiser son étoile sur le site du livre http://www.georgessecretkey.com (en anglais).

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 04/08/2009 13:58

c'est un livre très bien et très intéressant mais j'attend les deuxièmes tomes depuis presque deux ans. Si vous le savez pouvez vous me dire quand il sortira ?

MERCI D'AVANCE

le 11/07/2007 08:45

J'aime bien le personnage de Georges. J'ai appris beaucoup de choses et j'ai trouvé très intéressants les documents scientifiques qui accompagnent ce livre. C'est un ouvrage passionnant et j'attends avec impatience les deux suivants.
Je trouve que les illustrations sont très belles.
Je suis content qu'un grand scientifique comme Stephen Hawking ait écrit ce livre avec sa fille pour communiquer sa passion à des enfants.
Hector 11 ans

Du même auteur

Georges et le code secret

Roman
à partir de 9 ans

Georges et le Big Bang

Roman
à partir de 9 ans