Aller au contenu principal

Fais attention, Alexandre !

Album
à partir de 3 ans
: 9782877679787
13.00
euros

L'avis de Ricochet

Par une belle journée d’été, maman canard décide de partir se promener hors du parc de Sydney avec ses cinq canetons. Mais les choses ne se passent pas exactement comme prévu lorsqu'Alexandre, petit caneton étourdi, se retrouve piégé dans un trou. Heureusement, les passants sont là pour les aider et, grâce à l’ingéniosité d’un jeune garçon, Alexandre est sauvé et la famille canard rentre chez elle pile à l’heure pour le goûter.

Le livre offre un voyage à l’autre bout du monde, jusqu’en Australie, à travers une ballade dans les rues de Sydney qui nous permet de découvrir certaines plantes typiques, tel l’arbre bouteille, mais aussi de visiter la ville en parcourant des endroits-clés comme Art Gallery Road. Les illustrations sont réalistes et chacune met en évidence l’action décrite par le texte narratif sur la même page. La quasi-absence de décor ajoute à la focalisation de l’attention sur ce qui est en train de se passer.

L’illustration et l’histoire ne sont pas sans rappeler celles du très célèbre Laissez passer les canards, irrésistible album de Robert McCloskey paru en 1941 dans lequel la famille Malard cherchait un endroit où s’installer ; une histoire complètement intégrée dans l’imaginaire collectif, si aimée qu’il existe à Boston une statue des Malard dans le parc de la ville. Dans Fais attention, Alexandre ! Pamela Allen s’éloigne de l’histoire toute simple de McCloskey pour en faire un petit conte moral plein d’humour et de solidarité puisqu’il va falloir l’aide de tous les passants pour réussir à faire sortir Alexandre du trou dans lequel il était tombé.

Quelle bonne idée des éditions Kaléidoscope de traduire enfin ce livre dont la version originale anglophone date de 1992.

Présentation par l'éditeur

Alexandre et ses quatre frères et sœurs partent se promener avec leur maman.
« Restez près de moi, faites attention ! » cancane la maman d'Alexandre, mais Alexandre ne reste pas près de sa maman et Alexandre ne fait pas attention... Non mais quel étourdi !