Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

À en perdre haleine

Maud Desurvire
Roman
à partir de 12 ans
382 pages
: 9782266292962
18.50
euros

L'avis de Ricochet

Courir 4300 km (de Seattle à Washington) en cinq mois, c'est le défi que se lance Annabelle à la veille de ses 18 ans. Délaissant ses études et sa famille, sans réelle préparation, l'adolescente se met à courir l'équivalent d'un semi-marathon par jour. Pour réaliser cet exploit, son grand-père la suit en camping-car. Entre euphorie et désespoir, Annabelle résiste aux orages dévastateurs, à la chaleur et aux douleurs physiques. La jeune femme exorcise ainsi un mal beaucoup plus pernicieux, celui d'avoir laissé sa joie de vivre, son innocence entre les mains du Ravisseur. Traumatisée, révoltée, la jeune femme avale des kilomètres d'asphalte, en espérant éloigner l'ombre qui plane autour d'elle comme une menace potentielle. Relayé par les réseaux sociaux, son combat loin d'être unique va rapidement devenir celui des femmes en général.

Un roman sensible et courageux sur une tragédie que dévoilent des flash-back au rythme des jours qui passent et des kilomètres parcourus. Le malaise grandit jusqu'à devenir par moment difficilement soutenable. Un mal invisible ronge cette héroïne adolescente, colorant sa vie de noir. De ce sombre tableau, des touches de lumière émergent sous la forme d'une rencontre, d'une musique ou d'une lecture. Le challenge de ce chemin de croix ? Gagner le combat qu'elle se livre contre elle-même, afin de se rendre justice, de devenir aimable à ses propres yeux. Un récit cathartique écrit par une plume sensible sur une héroïne hors du commun.

Présentation par l'éditeur

Sur un coup de tête, Annabelle décide de traverser les États-Unis en courant, soit plus de 4 300 km...

Annabelle est une survivante, même si elle déteste ce terme. Un jour, sans crier gare, elle se met à courir. Dès les premières foulées, son projet prend forme : relier Seattle à Washington, l’équivalent d’un semi-marathon quotidien pendant cinq mois. Parviendra-t-elle à sensibiliser la nation tout entière à son combat ?

Lire un extrait