Aller au contenu principal

Cocotte tricote

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 1 ans
: 9782278091546
11.90
euros

L'avis de Ricochet

On peut faire confiance à Christine Beigel et Christine Destours pour tricoter des histoires amusantes, à écouter, lire, regarder et c’est bien ainsi qu’il faut accueillir chaleureusement Cocotte, cette poule vraiment dévouée…

C’est l’hiver, « il fait un froid d’ours blanc ». Du blanc, il y en a plein la première double-page. On y voit aussi un ciel où tournent de gros flocons et, au deuxième plan, une toute petite maison noire. On tourne la page, zoom avant : pleins feux sur la vedette, Cocotte, en pleine action. Dans ses mains, elle tient deux aiguilles à tricoter aussi grandes qu’elle et autour d'elle il y a des pelotes de laine rondes comme les flocons. L’action peut commencer. Un personnage se présente, il a froid, Cocotte va tricoter pour lui une protection appropriée. C’est ainsi que vont frapper à sa porte un bonhomme de neige, un pingouin, une vache, une baleine qui recevront un cache-col, des chaussettes, un bonnet, un maillot de bain.

Régularité narrative et plastique se renforcent : chaque animal entre à gauche de la maison, au centre Cocotte s’active, « Et tric tric, cot cot, Cocotte tricote… ». On tourne la page et on apprend ce que fabrique Cocotte, la brave… Une écharpe pour le bonhomme de neige que l’on voit ravi à droite de la maison tandis que s’approche à gauche le nouveau quémandeur. Chaque animal, chaque vêtement, chaque couleur sont dénommées, auteure et illustratrice donnent ainsi des éléments de langage aux tout-petits. Force de la répétition, comme des enfants qui réclament leur part de gourmandises, comme dans les comptines, chaque nouvel entrant veut profiter de l’activité acharnée de Cocotte. Ainsi, se présentent la girafe, un canard, un éléphant, un dromadaire, une alouette mais aussi le cochon, le hérisson, la fourmi, le hibou « et même le loup ! ». Cocotte est envahie, la crête qui la couronne en est toute bouleversée, les aiguilles lui en tombent des mains.

Mais, rebondissement ultime qui rend compte de l’intelligence extrême de Cocotte (et des conceptrices de l'album), elle dépasse l’individualité du « moi, moi, moi », que les enfants connaissent bien, au profit du bien-être collectif dans l’apaisement de la dernière image. Quelle aventure ! Un bel album carré, solide, pour un bon moment à passer avec les petits à qui on racontera l’histoire et qui s’en empareront pour le plaisir du langage, de l’histoire, de la morale et de l’image.

Présentation par l'éditeur

Cet hiver, il fait un froid d’ours blanc. Gare au rhume ! Heureusement, tric tric, cot cot, Cocotte tricote pour tous ses amis : une écharpe orange pour le bonhomme de neige, un bonnet vert pour la vache, des chaussettes bleue pour le pingouin… Tant et si bien qu’à la fin, il ne reste plus un seul bout de laine à tricoter… Heureusement, Cocotte ne manque pas idées, vous verrez !

Feuilleter un