Aller au contenu principal

Ces années Blanches

Sélection des rédacteurs
Julie Jacob-Coeur
Félix Demargue
Roman
Roman
à partir de 12 ans
: 9782844209016
9.00
euros

L'avis de Ricochet

Marie essaie de se souvenir du temps où sa famille était heureuse. Il a bien dû exister puisque aujourd’hui il lui manque... Comment le malheur a-t-il réussi à venir s’installer sournoisement à la maison, avec son lot de disputes et de violence ? « C’est devenu glauque, doucement, et sans qu’il n’y ait rien à faire pour empêcher ça. […] En vrai, il n’y a pas d’événement, c’est plutôt une sorte de… processus… Des petites choses qui s’accumulent jusqu’à fabriquer une impasse d’où on ne peut plus sortir ». Tout le monde subit désormais les choix de Rose, la sœur aînée de Marie, empêtrée dans le tourbillon infernal de la drogue. La vie de famille ne tourne qu’autour de l’adolescente fragile, de ses dérapages, de ses fréquents internements. Marie est alors mise à l’écart chez son frère « dans un environnement plus stable » et propice à ses études. Pourtant, même entourée de ses amis, elle sent l’ombre de sa sœur planer dans son esprit.

« Vous entreriez dans la maison où j’habitais, vous pourriez sentir cela. Le malheur, le désespoir, l’impuissance. Il n’y a plus jamais de bruit. Plus de musique, plus personne qui vient manger, même l’aspirateur on ne l’entend plus. […] c’est tellement lourd là-dedans… Ma famille, elle est comme morte. Et ils veulent que je me noie avec eux. Je ne veux pas dire oui, alors que je les hais et je mets la tête dans le sable en prétendant que cela ne me regarde pas. Je sais que c’est faux, sinon je ne serais pas là à vous raconter. »

Avec habileté, Julie Jacob-Cœur donne la parole à l’enfant qui endure les dégâts collatéraux d’une situation délicate, à celle qui trinque sans que l’on s’en soucie. Et c’est toute la force et l’originalité de ce roman que de dire les doutes, la haine, la déception, mais aussi l’espoir de celle qu’on oublie sans le vouloir vraiment.