Aller au contenu principal

Ameline, joueuse de flûte

Sélection des rédacteurs
Histoires comme ça
Album
à partir de 8 ans
: 9782874263354
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Ameline, petite fille âgée de dix ans, a grandi « bercée » le soir par le récit que lui faisait son grand-père de la légende du joueur de flûte de Hamelin. « Bercée » n’est pas le terme exact, « terrifiée » serait plus approprié, tant la petite fille attristée de la noyade des enfants à la fin de l’histoire trouvait réconfort dans les bras de son grand-père... Cette légende d’origine allemande et une boîte verte sont les deux choses que Popi lègue à Ameline à sa mort. Accueillie dans un petit village de l’autre côté de la rivière par Catherine et Fernand, Ameline fait très rapidement connaissance de trois enfants, Griselda, Marin et Prosper, qu’elle trouve très sympathiques malgré l’aspect quelque peu « vieillot » de leurs vêtements et leurs pieds trempés. Irrésistiblement attirée par la fratrie, Ameline retourne après le goûter de bienvenue préparé par sa famille d’accueil près du pont. Elle découvre dès lors une trentaine d’autres enfants dont certains lui semblent très jeunes ! Jour après jour, Ameline se lie d’amitié avec cette joyeuse troupe qui l’aide à faire le deuil de son grand-père et lui apprennent la vie au grand air. Aussi est-ce en leur présence qu'Ameline ouvre la boîte verte que Popi lui avait léguée et dont elle avait oublié l’existence. À l’intérieur de cette boîte, la petite fille découvre une flûte en ivoire dont Marin prétend qu’elle appartenait au grand-père d’Ameline. Grand-père que le garçon, à la grande surprise d'Ameline, a très bien connu. Cette première révélation en amène une autre puis une autre, bouleversant à jamais le destin extraordinaire de la jeune fille !

Clémentine Beauvais et Antoine Déprez, avec cet album, prolongent avec force ingéniosité et délicatesse la légende du joueur de flûte de Hamelin. En donnant vie à une héroïne-fille, descendante directe du héros éponyme de la légende, l’auteure de l’album apporte un brin de féminisme et de modernité au récit séculaire. Et l’on découvre une jeune protagoniste, déjà deux fois orpheline, douce et imaginative qui n’aspire qu’à jouer avec ses nouveaux amis (eux aussi orphelins), lesquels font désormais office de seconde famille. Le conte ainsi narré ressemble fort à un récit initiatique tant cette nouvelle vie avec ses amis révèle à la jeune fille sa véritable identité et le destin hors du commun qui l’attend. Le caractère merveilleux, exceptionnel et intemporel de cet album est souligné de manière très subtile par les illustrations d'Antoine Déprez : les silhouettes filiformes des personnages, les couleurs tantôt pastel, tantôt vives tissent des liens indéfectibles entre Ameline et ces enfants venus d’une autre époque.

Après La Louve, cette nouvelle collaboration entre Clémentine Beauvais et Antoine Déprez donne lieu à un album de qualité qui ravira l’imagination débordante des enfants, tout en étoffant leur connaissance des contes traditionnels.

Présentation par l'éditeur

Ameline vit chez son grand-père, qui lui raconte souvent la même légende, une histoire de rat et de flûte. À sa mort, la petite fille doit se rentre dans un village inconnu, pour y rejoindre sa nouvelle famille adoptive. Sur le chemin, elle croise trois drôles de gamins aux noms bizarres et aux pieds trempés. Et il n’y a pas que les enfants qui soient bizarres : dans le village rôdent des dizaines