Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Quintland

Roman
à partir de 14 ans
231 pages
: 9782748526400
15.95
euros

L'avis de Ricochet

En 1934, au Canada, des quintuplées naissent. Mais surtout, elles survivent. Rapidement enlevées à leur mère qui a déjà d’autres enfants, elles sont prises en charge par un médecin de famille et une équipe de soignantes. L’Etat canadien paye leur entretien. On construit une structure pour les accueillir, à côté de la ferme des parents.

Bientôt, les curieux affluent. Le docteur décide de monnayer l’apparition des fillettes, conservant l’argent récolté pour leur futur. Le père des quintuplées, en délicatesse avec l’Etat et le docteur, crée lui sa propre boutique de souvenirs. Et les mignonnes enfants grandissent sous le feu des projecteurs. Leur lien très fort ainsi que ce statut particulier ne leur apportera pas que du bonheur…

Le livre est une curiosité, sur un sujet qui est lui-même une curiosité. L’auteur utilise le récit classique d’un narrateur omniscient, qui adopte soit une approche neutre, soit le point de vue d’un des personnages : le docteur, deux jeunes filles captivées vivant à proximité du lieu où sont élevées les quintuplées. Parfois, nous lisons des extraits du journal d’une infirmière. A d’autres moments, et ce sont sans doute les plus troublants, nous suivons les pensées de l’aînée, Yvonne. Bébé dans son monde ouaté, elle sait pourtant intuitivement son pouvoir, sur ses sœurs ou sur son environnement.

La fin est assez amère, car les petites filles revenues dans leur famille n’y trouvent pas leur place. Et l’épilogue qui raconte leur vie de femmes adultes se garde bien d’une opinion. Les photographies des toutes dernières pages achèvent la sensation de presque voyeurisme du lecteur. Je dis « presque », car Fred Dupouy use de délicatesse d'écriture et d’artifices littéraires (les deux jeunes voisines) pour ne pas laisser la fascination prendre le dessus sur le constat que l’âme humaine est souvent bête (voir les pierres de fertilité ramassées près de la ferme…). Etrange !

Présentation par l'éditeur

 

Quintland a tout d’un parc de loisirs. Les touristes s’y bousculent, on s’y rend en famille ou lors d’une excursion scolaire, plusieurs visites par jour sont organisées. Mais à Quintland, vous ne trouverez qu’une seule et unique attraction. Ce sont cinq petites filles que l’on peut regarder vivre derrière une vitre sans tain. Cinq petites filles isolées, surmédiatisées, éloignées de leurs