Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La sans-visage

Roman
à partir de 11 ans
204 pages
: 9782211307031
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Après une année de séparation, Clara et Aïssa se retrouvent enfin. Elles se sont inscrites à une colonie de vacances sportives, espérant ainsi renouer avec leur complicité passée. Clara se rend vite compte que son amitié exclusive ne correspond plus au tempérament fédérateur et jovial de sa meilleure amie. Elles ne se retrouvent pas dans les mêmes groupes, ne souhaitant pas forcément faire les mêmes choses. Mais il y a plus grave que cela : Eléonore, que tous les participants appellent Babar, se fait harceler tous les jours par Lila et sa bande, sous les yeux des deux moniteurs trop occupés pour intervenir. Eléonore disparaît après une nuit passée à la belle étoile. L'arrivée des gendarmes met en évidence les dysfonctionnements des uns et des autres...

Un roman psychologique sur le harcèlement lié au surpoids qui pointe aussi du doigt l'absence d'encadrement adéquat lors de camps d'adolescents. D'entrée, Eléonore devient la cible d'un jeu insidieux qui divise les participants. D'un côté les bourreaux qui dictent le rythme et de l'autre les complices qui assistent en silence à cet acharnement quotidien sur une victime impassible. La fin, surprenante, montre les capacités de résilience de ces adolescents « têtes de Turc » qui servent de punching-ball à leurs pairs. Un bon récit sur le sujet qui évoque aussi, en filigrane, le deuil d'une amitié exclusive.

Présentation par l'éditeur

Éléonore a disparu dans la nuit et personne n’est vraiment étonné. Surtout pas Clara qui a tout vu, tout entendu. Dès le début de la colo, Lilas et sa petite bande ont pris Éléonore pour cible. Ils l’ont d’abord appelée Babar, puis ils l’ont bousculée, malmenée, et ils ont fait de sa vie un enfer. Clara a observé de loin leurs petits jeux cruels, sans dire un mot, sans intervenir. Comme tous les