Aller au contenu principal

Le complot du trident

Roman
à partir de 12 ans
180 pages
: 9782278089871
14.20
euros

L'avis de Ricochet

Le patricien Publius préfère ses champs à l'effervescence de Rome. Mais l'empereur Titus le convoque, avec son neveu Lucius, afin qu'il enquête sur le blocage du port d'Ostie. Publius découvre un bateau contaminé par la peste, et aussi le début d'un complot dont les acteurs sont reconnaissables à leur pendentif en forme de trident…

Sur des faits historiques éprouvés – l'inauguration du Colisée, l'amour de Titus et Bérénice… –, Tristan Koëgel invente une histoire policière retorse. Il déconstruit le temps de son roman, prévenant dès la première page du décès de Titus, et plongeant son héros principal dans une geôle avant son procès, mais après son enquête. Cette non-linéarité n'est pas toujours évidente à suivre, mais elle stimule la lecture et offre une belle scène finale de prétoire, pas trop longue et pourtant surprenante. Côté documentaire, l'auteur dispense quelques notes de bas de page mais ne s'encombre pas d'une notice historique. Pour une fois je l'ai regretté, peut-être parce que grande Histoire et fiction s'entremêlent complètement et que j'ai craint de m'y perdre. Enfin, je retiendrai certainement la formidable insulte de « tête de courge »…

Présentation par l'éditeur

Dans le port d’Ostie, le trafic maritime est bloqué par un navire inconnu.
Publius et son neveu Lucius enquêtent. Ils ne vont découvrir à son bord que des cadavres, morts de la peste. À leur cou, un pendentif en forme de trident. Rome est menacée et la peste n’est que le premier fléau infligé à la ville et à ses habitants. Une enquête haletante débute pour le duo…

Feuilleter l'ouvrage