Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Familles = Families

Sélection des rédacteurs
Régine Bobée
Album
à partir de 3 ans
: 9791092232417
8.00
euros

L'avis de Ricochet

Léon, le petit caméléon s’invite en familles… Que découvrons-nous avec lui ? DES familles, telles qu’elles ont été peintes par des artistes connus (Le Gréco, Gauguin, Pissarro) ou peu connus, anonymes, ou contemporains (Eileen Cooper ou Laura James, par exemple).

La conversation que Léon entretient avec le tableau attire l'attention du lecteur vers un élément particulier. Ainsi, dans le tableau de Frederick George Cotman, le regard est dirigé vers l'angle droit, où on voit une agile grand-mère découper une miche de pain. Léon tend alors son assiette et lui dit : « Je veux bien une autre tartine, s’il te plaît grand-mère ! » / « Could I have another slide of bread, please grandma ? »

Dans l’austère tableau du douanier Rousseau, « Famille », où les adultes tous debout sont très présents, très pesants, un enfant triste est assis au centre. Léon, à genoux, au niveau de l’enfant et sans un regard pour les adultes, s’adresse à lui : « N’aie pas peur mon chou ! Viens, je vais t’apprendre à marcher. » / « Don’t be afraid, darling ! Come on, I’m going to teach you how to walk. »

Le livre est bilingue et offre ainsi un double voyage : dans l’art et dans les langues en tenant une juste distance entre culture et familiarité. Dans le tableau « Les premiers pas » de Maurice Denis, Léon accourt au-devant de quatre femmes. Elles accompagnent deux enfants dont un petit garçon qui commence à marcher. C’est l’été, elles ont toutes un chapeau… mais pas les enfants ! Léon surgit, avec deux couvre-chefs et il dit : « Ohé les filles ! Vous avez oublié les chapeaux des petits ! » / « Hello girls ! You forgot the little ones’ sunhats ! »

Quand il ne converse pas directement avec les personnages, Léon s’autorise des commentaires. Face à l’autoportrait avec ancêtres et descendants de Nicolas Bealing, dans lequel cohabitent une multitude de minuscules visages, Léon soupire : « C’est plus facile de faire mon arbre généalogique avec des photos découpées ! »

On apprécie la diversité des tableaux choisis hors des sentiers battus, la mise en page qui fait la part belle à la représentation de l’œuvre (même si on est dans un petit format) et le personnage de Léon lui-même. Adapté à chaque contexte, il passe du queue-de-pie dans le rôle d’un chef d’orchestre au maillot à rayures au bord de la mer, il est joyeux et communique le plaisir de la découverte.

Les éditions Léon art & stories affirment leur ambition d'amener les jeunes lecteurs à la rencontre des œuvres d'art grâce à la fiction. Léon le caméléon, grâce à son humour, sa liberté et son regard aiguisé est un ambassadeur de qualité !

Présentation par l'éditeur

Quand les familles se réunissent, la chaleur humaine est au rendez-vous.

Un livre bilingue français-anglais.