Aller au contenu principal

Rechercher un article ou une interview

Sara

27 janvier 2006

Artiste discrète, Sara créée des albums en papiers déchirés depuis quinze ans. Auteur, illustratrice et graphiste, elle a été directrice de la collection "La langue de chat" chez Epigones de 1990 à 1995 et a signé une dizaine d'albums pour la jeunesse. Elle a reçu en 2005 une Pomme d'Or à la Biennale internationale de l'illustration de Bratislava. Sara mène parallèlement une carrière de peintre et anime des ateliers d'illustrations avec les enfants et les adultes. Sans plus attendre, place à cette illustratrice secrète que la mer inspire.


- A quel "héros"/ personnage de fiction vous identifieriez-vous volontiers ?

Théodore Poussin, (BD de Frank Le Gall) à cause de son intrigante recherche du "père" perdu

Yakari, (BD de Derib+Job), à cause de son ésotérisme "ré-enchanteur"

- Quelle utopie seriez-vous prêt(e) à défendre ?

Jaïnisme et Anarchisme, quoi que je ne crois ni adhère ni à l'un ni à l'autre.

- A part être auteur-illustrateur, que rêveriez-vous d'être ?

Cinéaste

- Quel est le lieu qui vous inspire le plus ?

Le port, la mer




- Quel est le sentiment qui vous habite le plus souvent ?

La déconvenue

- Quel (s) genre(s) de livre(s) vous tombe(nt) des mains ?

Les romans français à gros tirage

- Que redoutiez-vous enfant ?

L'enfermement

- Vous arrive-t-il de côtoyer des êtres imaginaires ?

Oui, bien sûr. Les premiers furent les indiens de "David Crokett"

- Que feriez-vous ou diriez-vous à un ogre s'il vous arrivait d'en croiser un ?

Je lui demanderais de quoi il est tellement avide. J'en rencontre d'ailleurs.




- Qu'avez-vous conservé de l'enfance ?

L'enthousiasme et la déception

- Selon vous, qu'est-ce qui fait vendre un livre ?

Je n'ai jamais compris

- Quel qualificatif vous colle à la peau ?

Secrète


- Quelle est votre définition du bonheur ?

Aimer et être aimée

- Si vous aviez la possibilité de recommencer, que changeriez-vous ?

J'aurais moins peur

- Enfant, quel genre de lecteur (et /ou "lecteur d'images") étiez-vous ?

Amatrice de "style" pour l'écriture, d'épique pour les histoires, et de superbes images vastes et fortes. Enfant, je lisais soit le texte, soit les images. Ainsi j'ai eu un "beau livre", "Le lion" de Joseph Kessel, illustré par Léone Plard, et n'ai regardé que les images. Je n'ai lu le texte que vers l'âge de trente ans.

- Vis-à-vis de quoi vous sentez-vous impuissante ?

La condition animale

- Quel est l'animal auquel vous ressemblez le plus ? Pourquoi ?

L'éléphant. Comme lui je suis têtue, obstinée, je n'oublie pas, j'ai le culte de ceux que j'aime et celui des morts

- Quel est le mot que vous préférez dans la langue française ?

Fontaine

- Que souhaiteriez-vous que l'on retienne de vous ?

Mes images





Vos livres
- Quelle est votre dernière sortie pour la jeunesse ?

Le dernier livre paru est "à quai". Le prochain intitulé "Les éléphants" sortira chez Thierry Magnier au printemps.

- Le(s) livre(s) dans votre production dont vous êtes particulièrement fier ou qui vous laisse(nt) un souvenir particulier

A travers la ville, C'est mon papa, Volcan, Révolution, Du Temps, à quai

- Quelle est votre technique graphique de prédilection ?

Peinture à l'huile et papier déchiré

- D'où est né votre premier livre/ illustration ?

D'un souvenir : celui d'un clochard rencontré boulevard Sébastopol, à Paris, ébloui par sa ravissante chatte blanche

- Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?

Je termine un album sur les éléphants

- Où et comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

Sur une île du Pacifique avec ceux que j'aime


Références

Littérature de jeunesse
Un livre pour la jeunesse qui vous a marqué petite ?
Jud Allan, Roi des Lads de Paul d'Ivoi

Quels sont vos livres "coups de cœur", les "incontournables" en littérature de jeunesse ?
Sylvie et Bruno de Lewis Caroll, Le cheval blanc de Suho d'Akaba, Un jour, un chien de Monique Martin, L'ogresse en pleurs de Wolf Erlbruch et Valérie Dayre, Cuisine de sorcière de Wolf Erlbruch, les "Chatterton" et Angelot du Lac d'Yvan Pommaux, Le petit chaperon rouge de Rascal, Les derniers géants de François Place, et en roman : Sur le fleuve de Hermann Schulz

Culture
Un film, une photo/illustration qui vous touche ?

Le satyricon de Fellini
Un musicien

Listz
Un lieu où vous aimeriez vivre

Bénarès
Une phrase (une devise) qui vous guide

"Une voie qui peut être tracée, n'est pas la voie" Tao Te King, Lao Tseu,

Actualité
Vos dernières (bonnes) lectures ?
Le voyage d'Eladio d'Hubert Mingarelli, Le Prince de Hombourg (théâtre) de Heinrich Von Kleist

Auteurs et illustrateurs en lien avec l'interview

Sara

française