Raconte encore grand-mère !


Mes plus belles histoires de France
Un grand jardin
Acheter ce livre sur:

Place des Libraires
(France)
Les Libraires
(Québec)
e-readers.ch
(Suisse)

Raconte encore grand-mère !

Auteur : Marido Viale
Illustrateur : Xavière Broncard
Editeur : Samir Editeur
Juillet 2014 - 11 Euros
Album à partir de 4 ans
ISBN : 9789953316215
Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet
Thèmes : Mort/Deuil, Affection/Emotion, Vieillesse, Relation Grand-Mère/Enfant

L'avis de Ricochet

Une grand-mère sur une balançoire, une petite fille la pousse. Leurs regards tendres se croisent. La force du lien filial qui les unit émane de ce renversement des rôles. La robe longue à petites fleurs et le chignon de la grand-mère, les chaussures dépareillées de la fillette, installent un climat de fantaisie douce et de mélancolie accroché aux branches presque nues de l’arbre où est tendue la balançoire. Le texte de Marido Viale est direct. L’enfant raconte et mélange ce qu’elle sait de son histoire personnelle : la mort de son grand-père, la vie de sa grand-mère chez eux, avec ce que disent ses parents au regard peu favorable sur la grand-mère. Ils l’isolent dans une vieillesse que n’éprouvent ni l’enfant ni son aïeule, « Papa dit à maman que grand-mère est vieille. Mais c’est pas vrai ! ». A cette situation très réaliste, l’enfant oppose les moments forts qu’elles vivent ensemble, escapades dans le parc, grimaces comme un jardin secret où elles rient. Plane une incertitude sur la santé de sa grand-mère. La mort est omniprésente, au début avec la mort du grand-père et à la fin avec l’horizon de la mort de sa grand-mère. Face à l’inéluctable accepté et même revendiqué par Grand-mère, il n’y a que le discours, celui des histoires racontées, celui des histoires gravées dans le souvenir qui offre un au-delà. Le texte écrit en gros caractères, avec une grande simplicité parle le langage de l’enfant. De même, les illustrations jouent la naïveté. Les pensées des absents comme des arbres s’enracinent dans la tête parce qu’ils occupent l’esprit des vivants
.
Une réflexion tendre sur le temps qui passe, la mort qui rôde et le lien trans-générationnel à cultiver. Un album à inscrire à côté de Grand-papa de Burningham et bien d’autres. Une ambiance différente, une « simplicité complexe » et une douleur souriante dans cette belle édition libanaise.

Danielle Bertrand
Voir la chronique de Danielle Bertrand

Brève présentation par l'éditeur

« J’aime quand ma grand-mère raconte des histoires. Elle en connaît plein. Des histoires vraies. »

L'éditeur : Samir Editeur

Sous notre toit, tous les gens du livre croisent leurs compétences. Les éditeurs disciplinent la plume des auteurs, les directeurs artistiques orientent le pinceau des illustrateurs, les iconographes débattent avec les agences, les fabricants...
new