Aller au contenu principal

Le prince Sauvage et la renarde

Album
à partir de 8 ans
: 9782070632534
16.00
euros

L'avis de Ricochet

Brutal depuis son enfance, le prince Sauvage continue à mériter son surnom en grandissant. Féru de braconnage, malpropre, grognon, il fait fuir les jeunes filles à marier et provoque le malheur de sa mère la reine. Un jour de chasse éperdue dans la neige, le prince tombe de cheval et prend sa jambe dans un piège. Trop éloigné du château, il est condamné à rester sur place, se nourrissant de baies et buvant l'eau de la neige.

Une renarde argentée s'approche. Sauvage a tué ses petits la saison précédente et les porte désormais en toque. L'animal ne va donc pas aider le jeune homme mais revenir le voir à intervalles réguliers pour le faire parler. Peu à peu, Sauvage maigrit et évolue : il apprend à apprécier les petites bontés de la nature. Au printemps, sa jambe est suffisamment mince pour sortir du piège. Transformé, le prince revient au château et découvre que son père est décédé. Il entame un long règne désormais pacifique. Sa première fille sera baptisée Renarde...

Un grand album, une disposition texte/image classique, un riche vocabulaire de conte et un narrateur externe, des illustrations en peinture au style impressionniste reconnaissable (Jean-Claude Götting a fait les premières couvertures d'Harry Potter) : tout est rassemblé pour constituer un nouvel intemporel des bibliothèques. La nature victime puis finalement respectée irrigue la leçon de vie cruelle, belle : au-delà de la souffrance, une rédemption est toujours possible. De l'espoir solidement construit à offrir à tous les jeunes esprits !

Présentation par l'éditeur

Dans un royaume lointain vivait un prince qui n'aimait que la chasse. Le roi et la reine, ses parents, l'avaient prénommé Sauvage. Un jour qu'il traquait un cerf, sa jambe se prit dans un piège qu'il avait lui-même posé à l'automne. Le prince faillit s'évanouir de rage et de douleur. Allait-il mourir ainsi au plus profond de la forêt ? Quand il rouvrit les yeux, une étrange créature le regardait..