Aller au contenu principal

Génération K (T.3)

Sélection des rédacteurs
Epik
Roman
à partir de 14 ans
364 pages
: 9782812614835
14.90
euros

L'avis de Ricochet

Dans un monde menacé par une pandémie sans précédent, celui que l'on nomme le maître de l'humanité se réveille avec la ferme intention de gommer la vie sur Terre. Pour assouvir son ultime vengeance, ce vieillard à l'allure d'un jeune homme a besoin d'une goutte de sang de ses enfants (Kassandre, Georges et Enki), porteurs du gène K. Le «tout puissant» sillonne les rues de Naples aux côtés du patron de Biomédicare, désireux lui aussi de mettre la main sur cet or rouge. Si l'intention des deux hommes est identique, leurs buts divergent totalement. Reste à savoir qui des gentils et des méchants va l'emporter?

Marine Carteron termine sa trilogie en bluffant son lectorat par une pirouette finale aussi réussie qu'originale, puisqu'elle fait référence aux Autodafeurs, sa précédente série. Dans ce troisième volet, l'étau se resserre autour des personnages principaux (les génophores, le maître, le patron de Biomédicare…). Une journaliste fort sympathique fait son apparition et apporte une touche de légèreté naïve dans cette histoire plombée par la mégalomanie des hommes. Les ruelles de Naples servent de décor à cette course-poursuite impitoyable entre gens censés et fous furieux. La tension monte parallèlement à la menace sous-jacente du volcan qui se réveille. L'auteure française ouvre des dossiers intéressants sur l'écologie, l'eugénisme, la surpopulation, les pouvoirs extrasensorielles et la folie des hommes. Elle y va franchement, sans retenue, ce qui donne à ses lecteurs l'envie de poursuivre la réflexion en allant chercher leurs propres réponses. Une trilogie augmentée pour passer le meilleur des moments.

Présentation par l'éditeur

Après la mort de Mina, l’étau se resserre autour des génophores qui n’ont jamais été autant en danger. Toujours traqués par Biomedicare, la fuite n’est plus une solution. S’ils veulent mettre un terme à la propagation du virus et s’affranchir du Maître, ils vont devoir faire face et livrer leur ultime bataille.

Élu meilleur roman jeunesse 2016 par la rédaction de Lire, Marine Carteron met un