Entretiens graphiques

Joanna Concejo
Martin Jarrie
Patrick Couratin
Lisbeth Zwerger
Gérard Dubois
Yan Nascimbene
Thierry Dedieu
Henri Galeron
Claude Lapointe
Voir la liste complète

Vidéos

Les gravures aussi légères que des plumes de May Angeli
Lorenzo Mattotti : On n'est pas obligé de toujours raconter avec des mots
Joëlle Jolivet, aller à l'essentiel du trait
Etienne Delessert au Centre de l’Illustration de Moulins (03)
La rue & le Machino
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.

Les invités

Laurent Gapaillard
Bertrand Santini
Valéria Vanguelov
Dominique Falda
Germano Zullo
Monique Félix
Rachel Hausfater
Jacques Cassabois
Voir la liste complète

Les entretiens

Arnaud Tiercelin
Christophe Loupy
Etienne Delessert
Rébecca Dautremer
Louis Joos (2)
Louis Joos
Stasys Eidrigevičius
Gilles Bachelet
Emma Kennedy
Jean-Luc Marcastel
Voir la liste complète

Libres propos

Roland Godel : la place du coeur !
Storie di Bambini - Une exposition italienne exceptionnelle
Francine Bouchet : « Chaque fois qu'un livre arrive, c'est une joie de le découvrir ».
« J'ai encore la certitude qu'en m'entraînant longuement, je finirai par savoir voler. »
« L'important, c'est de bien marquer les plis »
Car Boy ou comment trouver sa voie dans une carrosserie
Clémentine Beauvais : « C'est sans doute la chose la plus enivrante et la plus belle du métier... »
Strada Zambila ou la Roumanie au coeur
L'amour, toujours !
Petit bestiaire d'hiver
Voir la liste complète

A voir aussi :

Hervé Tullet : le livre, objet idéal
L'identité féminine et littérature en couleur
Bologna Fiera 2009
Entretien avec Sophie Giraud - Hélium éditions
Instantané d'Amérique
Entretien avec Camille Baladi
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.
Copains
Les albums d'activités et les albums à colorier
Souvenirs de guerre
Jurg Schubiger
Prix Hans Christian Andersen 2008
Influence et interaction dans l'illustration européenne
Les Pieds Nickelés ont 100 ans
Entretien avec Natali Fortier
En avant la musique !
Les deux petits princes
La collection l’Abécédaire aux éditions de L’Edune
De la jeunesse chez Gallimard
Titeuf à Genève
Entretien avec Robert Delpire
 

Delpire à New York

Par
Etienne Delessert
Les Services culturels de l’Ambassade de France, en collaboration avec la Galerie Aperture, la Galerie Hermès et la Maison Française ont organisé une large présentation du travail de Robert Delpire, éditeur légendaire.
Deux expositions, l’une de Sarah Moon, sa compagne, à la Galerie Greenberg et l’autre à la Galerie Pace/MacGill regroupant des oeuvres des photographes avec lesquels il a collaboré, complètent ce portrait d’un homme inspiré.
Et le jeudi 10 mai le public allait de vernissage en inauguration, en six lieux différents de la grande ville. Une fête.
 
Pendant plus de soixante ans Delpire a façonné la manière dont nous percevons la photographie. Il a aussi été un superbe créateur publicitaire pour la mode (Cacharel), pour Citroen, et de nombreuses firmes prestigieuses.
Et un producteur de films…
Il fut l’éditeur de Cartier-Bresson, Koudelka, Brassai, Robert Frank, Sarah Moon et bien d’autres, et ses Poche Photo sont célèbres (plus de 160 titres à ce jour).
A l’Ambassade de France sont présentés les livres pour enfants édités par Delpire. Le tout premier fut On vous l’a dit? de Jean l’Anselme, illustré par André François en 1954.
Au total une vingtaine de titres seulement, dont les Actibums au très grand format, C’est le bouquet de Claude Roy, illustré par Alain le Foll, et bien sûr, en 1967, la première édition française de Where the wild Things are, de Sendak, publiée sous le titre, un peu trop “publicitaire” à mon goût, de Max et les Maximonstres.
Sa production de livres pour enfants s’arrêta en 1967. Mais elle a laissé en France la certitude que Delpire avait participé à une “révolution” dans la manière de concevoir les albums. Puis vinrent Quist et Ruy-Vidal, Pierre Marchand chez Gallimard, et l’Ecole des Loisirs.
  
On sait que les révolutions sont fomentées par des individus déterminés, qui savent d’où ils viennent et respectent quelques
exemples d’un passé qu’ils modèlent à leur guise.
 
Pour un colloque qui a eu lieu le 21 mai à l’Ambassade, j’ai donc pensé utile de choisir quelques livres qui ont pu nourrir la réflexion de Robert Delpire, alors qu’il se lançait dans l’aventure.
Ces livres viennent, pour cette occasion, de France et des Etats-Unis, le premier date de l’année 1934, et j’ai arrêté la liste en 1960, soit 4 ans avant la parution des Wild Things aux USA.
On sera frappé par la présence si vive de Samivel, par l’humour absurde du Dr. Seuss, par les cheminements parallèles de Feodor Rojankovsky et de Leonard Weisgard.
Et aussi par cette Lettre des Iles Baladar, de Prévert et François, un petit chef d’oeuvre alliant une fantaisie légère à une critique sociale mordante.
Je place très haut cet ouvrage, paru en 1952 chez Gallimard, alors que Delpire venait de rencontrer André François, qui devint son ami et complice pour la vie.
 
Etudiant en médecine de 22 ans, Delpire allait publier la revue Neuf, avec des textes de Kafka, Prévert, Breton ou Sartre, et des images de Cartier-Bresson, André Martin, Savignac ou André François.
Il était pour lui tout naturel de proposer à des enfants la même potion magique.
 
Voici donc ce retour aux sources, quelques livres majeurs parmi ceux qui furent les racines de la révolution de la Littérature en couleurs:

 
 Gargantua, ill. par Samivel. 1934


Goupil, ill. par Samivel.1936


Pitounet, ill. par André François. 1945


Scaf le phoque, ill. par Feodor Rojankovsky. 1936


Michka, ill.par Feodor Rojankovsky. 1941


The little Island, de Margret Wise Brown, ill. par Leonard Weisgard. 1948


Golden Bunny, de Margret Wise Brown, ill. par Leonard Weisgard. 1953


Goodnight Moon, de Margret Wise Brown, ill. par Clement Hurd. 1947


Goodnight Moon, de Margret Wise Brown, ill.par Clement Hurd. 1947


The Cat in the Hat, par Dr. Seuss. 1954


Green Eggs with Ham, par Dr Seuss. 1960


Lettre des Iles Baladar, de Jacques Prévert, ill. par André François. 1952


Lettre des Iles Baladar, de Jacques Prévert, ill. par André François. 1952


Lettre des Iles Baladar, de Jacques Prévert, ill. par André François. 1952


On vous l’a dit?, de Jean l’Anselme, ill.par André François. 1954 (DELPIRE)


On vous l’a dit?, de Jean l’Anselme, ill.par André François. 1954 (DELPIRE)


The Mellops, de Tomi Ungerer. 1957


Little Blue, little Yellow, de Leo Lionni. 1959


The Art of Smiling, de Domenico Gnoli. 1960
new