Entretiens graphiques

Martin Jarrie
Patrick Couratin
Lisbeth Zwerger
Gérard Dubois
Yan Nascimbene
Thierry Dedieu
Henri Galeron
Claude Lapointe
Voir la liste complète

Vidéos

Les gravures aussi légères que des plumes de May Angeli
Lorenzo Mattotti : On n'est pas obligé de toujours raconter avec des mots
Joëlle Jolivet, aller à l'essentiel du trait
Blutch et Claude Lapointe
Etienne Delessert au Centre de l’Illustration de Moulins (03)
La rue & le Machino
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.

Les invités

Laurent Gapaillard
Bertrand Santini
Valéria Vanguelov
Dominique Falda
Germano Zullo
Monique Félix
Rachel Hausfater
Jacques Cassabois
Voir la liste complète

Les entretiens

Arnaud Tiercelin
Christophe Loupy
Etienne Delessert
Rébecca Dautremer
Louis Joos (2)
Louis Joos
Stasys Eidrigevičius
Gilles Bachelet
Emma Kennedy
Jean-Luc Marcastel
Voir la liste complète

Libres propos

Francine Bouchet : « Chaque fois qu'un livre arrive, c'est une joie de le découvrir ».
« J'ai encore la certitude qu'en m'entraînant longuement, je finirai par savoir voler. »
« L'important, c'est de bien marquer les plis »
Car Boy ou comment trouver sa voie dans une carrosserie
Clémentine Beauvais : « C'est sans doute la chose la plus enivrante et la plus belle du métier... »
Strada Zambila ou la Roumanie au coeur
L'amour, toujours !
Petit bestiaire d'hiver
L’histoire d’un infâme hippopotame
À pas de loups : l’éditeur qui ne passe pas inaperçu
Voir la liste complète

A voir aussi :

Hervé Tullet : le livre, objet idéal
L'identité féminine et littérature en couleur
Bologna Fiera 2009
Entretien avec Sophie Giraud - Hélium éditions
Instantané d'Amérique
Entretien avec Camille Baladi
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.
Copains
Les albums d'activités et les albums à colorier
Souvenirs de guerre
Jurg Schubiger
Prix Hans Christian Andersen 2008
Influence et interaction dans l'illustration européenne
Les Pieds Nickelés ont 100 ans
Entretien avec Natali Fortier
En avant la musique !
Les deux petits princes
La collection l’Abécédaire aux éditions de L’Edune
De la jeunesse chez Gallimard
Titeuf à Genève
Entretien avec Robert Delpire
 

L’HORIZON FACETIEUX, de Juliette Binet

Par
Georges Lemoine
L'Horizon facétieux
Editions Giboulées Gallimard jeunesse, sous la direction de Colline Poirée
Album, format : 15,5 x 24 cm
Novembre 2011, tirage limité à 200 exemplaires
Couverture cartonnée bleu et blanc, léger gaufrage en ton sur ton de bleu
Vingt-six volets reliés en pliage accordéon
Impression intérieure, deux couleurs, bleu en aplat et modulations de gris
Pas de texte
 
Un paysage, sans présence humaine ni animale, se déploie sur une distance horizontale, illustrée, d’environs six mètres. Comme une broderie de papier, les gris subtils et les fines lignes bleues des rivières, des fleuves et de la mer tissent le très proche et parfois très lointain paysage.
Longue et troublante promenade dans un pays qui pourrait être l’Islande. Montagnes, fumée envahissante s’échappant de l’unique cheminée d’une construction pouvant faire penser à une ancienne usine oubliée, vieilles montagnes retenant des lacs dont les eaux ruisselantes se jettent dans la mer, ou lui donnent naissance. Quatre volcans crachent en silence d’énormes masses nuageuses qui semblent vouloir masquer le ciel en roulant leurs sombres volutes vers le « passé » de l’album, frôlant de maigres silhouettes d’arbres sans feuilles. Cette promenade linéaire s’achève au cœur d’un paysage montagneux puis à nouveau la blancheur retrouvée du ciel. D’énigmatiques et rares façades blanches et petits triangles orangés, toits, signalent la présence d’habitations, semble-t-il, désertées.
Que s’est-il passé ?
La planète anciennement habitée dont quelques traces d’une présence humaine subsistent est-elle retournée à la pureté de ses origines ?
Grondements, roulement des eaux primordiales, masses nuageuses, en toute probabilité en ont repris possession.

 
 

 





 

A l’heure où bon nombre de petits et grands éditeurs de livres pour la jeunesse rivalisent de façon débridée dans l’usage de procédés toujours plus tonitruants : colorations vulgaires, découpages, mélanges du mat et du brillant, gaufrages, dorures, argentures et je ne sais quels artifices ne masquant pas toujours l’affligeante pauvreté graphique (conséquence d’une méconnaissance et d’un oubli dommageable des profondes valeurs typographiques) qui, par contraste met en lumière l’excellence et la singularité de productions comme cet Horizon facétieux ou l’admirable travail des éditions Mémo par exemple. Ce présent album, parmi d’autres réalisations récentes, est là pour satisfaire nos exigences et nous rassurer.
 
Georges Lemoine
5 janvier 2012

 
 
Crédit illustrations :
Toutes les illustrations sont de Juliette Binet
new