Entretiens graphiques

Joanna Concejo
Martin Jarrie
Patrick Couratin
Lisbeth Zwerger
Gérard Dubois
Yan Nascimbene
Thierry Dedieu
Henri Galeron
Claude Lapointe
Voir la liste complète

Vidéos

Les gravures aussi légères que des plumes de May Angeli
Lorenzo Mattotti : On n'est pas obligé de toujours raconter avec des mots
Joëlle Jolivet, aller à l'essentiel du trait
Etienne Delessert au Centre de l’Illustration de Moulins (03)
La rue & le Machino
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.

Les invités

Laurent Gapaillard
Bertrand Santini
Valéria Vanguelov
Dominique Falda
Germano Zullo
Monique Félix
Rachel Hausfater
Jacques Cassabois
Voir la liste complète

Les entretiens

Arnaud Tiercelin
Christophe Loupy
Etienne Delessert
Rébecca Dautremer
Louis Joos (2)
Louis Joos
Stasys Eidrigevičius
Gilles Bachelet
Emma Kennedy
Jean-Luc Marcastel
Voir la liste complète

Libres propos

Roland Godel : la place du coeur !
Storie di Bambini - Une exposition italienne exceptionnelle
Francine Bouchet : « Chaque fois qu'un livre arrive, c'est une joie de le découvrir ».
« J'ai encore la certitude qu'en m'entraînant longuement, je finirai par savoir voler. »
« L'important, c'est de bien marquer les plis »
Car Boy ou comment trouver sa voie dans une carrosserie
Clémentine Beauvais : « C'est sans doute la chose la plus enivrante et la plus belle du métier... »
Strada Zambila ou la Roumanie au coeur
L'amour, toujours !
Petit bestiaire d'hiver
Voir la liste complète

A voir aussi :

Hervé Tullet : le livre, objet idéal
L'identité féminine et littérature en couleur
Bologna Fiera 2009
Entretien avec Sophie Giraud - Hélium éditions
Instantané d'Amérique
Entretien avec Camille Baladi
Thierry Magnier, Solotareff et Benoît Jacques.
Copains
Les albums d'activités et les albums à colorier
Souvenirs de guerre
Jurg Schubiger
Prix Hans Christian Andersen 2008
Influence et interaction dans l'illustration européenne
Les Pieds Nickelés ont 100 ans
Entretien avec Natali Fortier
En avant la musique !
Les deux petits princes
La collection l’Abécédaire aux éditions de L’Edune
De la jeunesse chez Gallimard
Titeuf à Genève
Entretien avec Robert Delpire
 

Un regard sur la Foire internationale du livre de jeunesse de Bologne 2010

Par
Janine Despinette
La 47ème édition de la Foire internationale du livre de jeunesse de Bologne 2010 s'est tenue du du 23 au 26 mars 2010. La Slovaquie etait le pays invité d’honneur. Janine Despinette, Présidente d'honneur du CIELJ, s'est rendue à ce grand rendez-vous mondial dédié à l'édition internationale.

Pour les amateurs de statistiques, la Foire internationale du Livre de Jeunesse de Bologne, c'est 1200 éditeurs exposant, venant de 60 pays des 5 continents.

En 2010, comme les années précédentes, la Fiera aura été vraiment, comme l'ont écrit les journalistes de la presse généraliste italienne "un evento unico sulla scena internationale". En effet, cet évènement demeure ce lieu par excellence de confrontation pour les professionnels de l'industrie de l'édition dévoilant les uns aux autres leurs recherches et leurs découvertes en matière de création littéraire et graphique.

L'exposition des Illustrateurs (Mostra degli Illustratori) a rassemblé 2456 candidats de 58 pays et 87 artistes exposants. Cette exposition joue le rôle, comme l'avait prévu Pierre Marchand, de l'immédiate et provocante remise en question par les créateurs créatifs lors des Rencontres du Café des illustrateurs. D'autant que le pays invité et d'honneur est la Slovaquie. Au "Café des illustrateurs", la terre est ronde. On y parle de littérature de fiction et non fiction, de nouvelle perception visuelle en italien, en anglais, en espagnol et en images sur grand écran. Tout sauf en français, hélas!

Entre la Foire internationale du Livre de Jeunesse de Bologne et la Biennale de l'illustration de Bratislava, les liens sont, aux yeux de la critique « internationale » que je suis, si implicites, et depuis si longtemps établis, que la prestation de la Slovaquie ne pouvait qu'être exceptionnelle. Elle a été novatrice avec la présentation à la fois d'avant-garde dans ses «installations » tout en étant rigoureuse dans le respect de la mise en valeur du travail des artistes, des écrivains, des historiens d'art, des éditeurs et des institutions. Les documents présentés étaient variés et d'une belle qualité éditoriale et se sont révélés comme un trésor d'archives tant pour les spécialistes d'histoire de l'édition et de la création en Slovaquie, que pour ceux d'histoire de l'édition et de la création graphique dans le monde. Car les artistes illustrateurs slovaques, artistes à plein temps mais aussi passionnés de littérature ancienne ou moderne, ont tous contribué à l'évolution de l'édition européenne et même mondiale grâce à des artistes novateurs comme Albin Brunovsky, Miroslav Cipar et Dusan Kallay, pour faire bref...Grâce aussi aux évènements créés au fil des années avec, des artistes de tous les continents, attirés par la réputation de la compétition internationale de la Bib et qui remportent ses trophées. Comme par exemple Yasuo Segawa (Japon), Stasys Edrigevicius (Lituanie), John Rowe (Grande-Bretagne), Martin Jarrie (France), Ali Reza Oldouzian {Iran), Josep A. Tàssies (Espagne), Piet Grobler (Afrique du Sud), Rico Lins(Brésil), Angela Lago (Bresil), Nicolas Popov (Russie). En témoigne souvent cette référence constante dans leur catalogue d'exposition personnelle.

La Slovaquie, le pays hôte d'honneur de Bologne, a fait surgir des expositions-événements dans tous les lieux d'art de la ville. Ce qui constitue une provocation d'intérêt donc, pour les
« créatifs » de l'édition et les participants aux Symposiums, sur la perception culturelle de ces territoires de l'imaginaire toujours à prospecter- avec ou sans relais d'une génération à l'autre. Et qui constitue pour moi, une provocation encore qui donne à penser que la compréhension internationale n'est pas une utopie !

Janine Despinette, avril 2010
Crédit illustrations :
Stasys Edrigevicius
new