Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Yann

Roman
à partir de 13 ans
374 pages
: 9782016212493
15.90
euros

L'avis de Ricochet

A 15 ans, Yann quitte P et M (papa et maman, « dudules » en cours de séparation) et intègre l'équipe de natation de Nice. Il est logé chez un vieil homme, monsieur Rubinstein, cuisinier hors pair avec qui il crée une vraie complicité. Les journées se passent dans l'eau ou au lycée, les soirées sur un jeu vidéo en ligne ou en lectures découvertes grâce à son professeur de français. Yann apprécie les membres de l'équipe de natation, aux caractères de gagnants très différents, et aussi sa coach québécoise au franc-parler bien de chez elle. Déjà grand dans son corps, il grandit dans sa tête. Les compétitions s'enchaînent. Yann va même entraîner monsieur Rubinstein dans un projet de rachat de restaurant avec l'argent d'un jeu télévisé de cuisine... et il va aider de son côté des sans-papiers rencontrés lors d'un stage : son grand-père et monsieur Rubinstein lui ont donné l'âme d'un résistant.

Basée évidemment sur des faits réels, l'autobiographie de Yannick Agnel absorbe aussi des éléments fictionnels fort bien mis en scène par Pascal Ruter – écrivain et pas journaliste. On les devinera ou pas, on les appréciera ou pas dans leurs envolées un peu exagérées. Le « je » est de rigueur, mais je ne suis malgré tout pas parvenue à m'attacher à Yann. Ses relations avec les autres m'ont toujours parues comme collées à une psychologie de solitaire, alors qu'on voudrait nous les présenter dans un naturel parfait (voir la jolie Rachel). Cet entre-deux qui correspond peut-être réellement à la personnalité du biographié, après tout un adolescent pas comme les autres, m'a perturbée tout du long de la lecture. J'aurais été plus à l'aise avec un introspectif assumé qui essaie de vivre son adolescence ou au contraire un garçon plus léger amené très vite à se responsabiliser. Les passages sur la natation proprement dite sont par contre d'une pure beauté qui glisse...

Présentation par l'éditeur

Sur la terre ferme, Yann ne sait pas bien quoi faire de son corps. Mais heureusement, il y a l’eau. Plonger plus loin, nager devant, arrêter le chrono en premier : c’est sa vie. « Big Feet », comme le surnomment ses proches, n’a pas peur de vivre loin des siens : il débarque à Nice et se sent vite comme un poisson dans l’eau au sein du centre aquatique de Nice. La mélancolie ? Très peu pour lui

Du même auteur

La famille Cerise. La course des guignols

Roman
à partir de 8 ans

La famille Cerise. Gare au canard !

Roman
à partir de 7 ans