Aller au contenu principal

Une vie d'ours

Documentaire
à partir de 4 ans
: 9782352632344
12.00
euros

L'avis de Ricochet

Lorsqu’on voit sur la couverture le regard d’un ours, massif, mousseux sur fond de montagne vert pâle et le titre Une vie d’ours, on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Cet ours dessiné a l’air si vrai. Va-t-on lire un conte ? un récit ? un documentaire ?

La construction chronologique et la description nous renseignent. Alicia Quillardet pose le décor, la montagne d’où surgit, pacifique, l’ours de la couverture. L’écriture du portrait est ramassée comme la position de l’animal sur la page, réduite à l’essentiel, elle cerne les caractéristiques physiques et marque la position de l’auteure-illustratrice entre objectivité et empathie. Elle aborde l’agilité de l’ours, sa nutrition : le poisson, « les fruits, les baies et surtout le miel ». La langue gourmande de l’ours qui lèche le miel amuse. L’image outrepasse le regard extérieur, détaché au profit d’une remarque empathique qui suscitera le sourire des lecteurs, eux aussi amateurs de sucreries : «  MIAM ! »

L’avancée de l’année conduit au froid de l’hiver et aux naissances. Texte et image concordent sur quelques idées fortes. Celle de la transmission transparaît quand on voit les oursons qui grimpent comme l’adulte au début de l’année, mais aussi celle de la reproduction dans la saison des amours. La délicatesse des couleurs et des formes (qui inscrit les ours dans un environnement stylisé) a beaucoup de charme et d’élégance.

Rien n’est dit de la situation des ours dans nos sociétés. Ces ours sont un peu hors du réel et, au travers de cet album, nous voyons surtout une vie douce comme une ballade heureuse pour le plaisir du lecteur.

Présentation par l'éditeur

Solitaire, l’ours aime le grand air, pêcher, grimper aux arbres et il est très gourmand !
Il profite de l’été pour faire ses réserves, en hiver maman ourse ne dort que d’un œil, au printemps les oursons font leurs premiers pas hors de la grotte…