Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Une Si Petite Flamme

Roman
à partir de 12 ans
8.00
euros

L'avis de Ricochet

1952, Haute-Savoie. Héléna vit avec son père d’adoption, Antoine Gaussec. Ce dernier est perturbé par son achat d’une pipe neuve, fabriquée à coup sûr par le père d’Héléna, Juif allemand que tout le monde croyait disparu. Il retrouve l’homme amnésique dans un hôpital, et demande parallèlement à Héléna de faire des recherches sur son passé, comme pour tester ce dont elle se rappelle. Antoine Gaussec aurait-il quelque chose à se reprocher ?
Une Si Petite Flamme est paru pour la première fois en 1995 aux éditions Syros jeunesse. Sa deuxième réédition signe son succès, sur un sujet pourtant rebattu dans la fiction : la délation sous l’Occupation française. Robert Bigot a trouvé une façon originale d’approcher le sujet, en insistant non sur le « comment », mais sur le « quoi ». Alors que d’habitude, les tenants et les aboutissants du drame sont donnés dès le départ, et qu’il s’agit plus de décrypter les psychologies, l’auteur s’attache ici à nous faire découvrir les événements qui se sont déroulés, distillant des indices, avançant peu à peu dans une enquête historique, à la façon d’un roman à suspens. Qu’est-ce qu’Antoine veut cacher à Héléna ? A-t-il été du côté des délateurs ou des résistants ? Jusqu’au bout, le lecteur s’interroge, et on peut réellement ici parler de secret. Les affects et les réflexions des deux personnages principaux découlent naturellement de cette histoire solide, en grande partie grâce à la construction qui alterne passages narratifs, pensées intimes d’Héléna ou d’Antoine (en italique), et lettres, ordres de missions… de l’époque de la guerre. Au final, beaucoup d’émotion se dégage de ce roman qui ne nous aura pas lassé un instant, tout en nous incitant autant qu’un autre à la réflexion.

Du même auteur

Sous le calme du djebel

Roman

Le mal en patience

Roman
à partir de 11 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture