Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Une île sur la Volga

Sélection des rédacteurs
Bande dessinée
à partir de 15 ans
: 9782377312009
19.50
euros

L'avis de Ricochet

Ancienne enseignante, Gala rend visite à son fils sur l’île où elle a habité autrefois. Le jeune homme y a fondé sa famille, et s’applique à faire vivre une ferme autour du tourisme. Un mafieux local, de mèche avec le maire, lui réclame alors une soit-disant « taxe ». Gala prend l’initiative de se rebiffer, contre l’avis de son fils et sa belle-fille plus timorés. Elle a peut-être sous-estimé le danger car elle est bientôt enlevée par deux gamins à la solde du mafieux. Mais l’un est son ancien élève, très attaché à elle… Une rançon est demandée au riche mari de Gala. Lequel fait appel à la police : quelle police pour quelle action ?

Dans cette bande dessinée élégamment dessinée et dense, l’auteur dresse un portrait sombre de la Russie actuelle, gangrenée par la corruption et soumise à une justice expéditive. Les personnages sont tous bien campés, et la forme du roman aurait complètement pu convenir en développant les branches secondaires présentes. Cependant, la force des images fait son œuvre, avec des visages souvent marqués par leur appartenance, des attributs sociaux facilement reconnaissables, et des paysages aussi beaux que désolés. L’histoire de type policier n'a pas besoin d'être complexe pour se faire bien rythmée et très démonstrative, sur des tons jaunes et rouges saturés qui laissent l’oeil se promener le temps d’un été violent, malheureusement sans doute ordinaire...

Présentation par l'éditeur

Gala arrive à Moscou pour rendre visite à son fils, Maksim, qui s’est installé depuis quelque temps sur l’île où elle a été enseignante, il y a bien longtemps. Maksim a fui la ville pour imaginer avec sa femme une autre façon de vivre, plus près de la nature, entre culture bio et maison d’hôte. Mais la petite île posée sur la Volga n’échappe pas à la corruption qui gangrène le pays. Et quand