Aller au contenu principal

Une idée fixe

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 14 ans
11.50
euros

L'avis de Ricochet

Dino, Jonathon et Ben ont 17 ans. Et ils n'ont qu'une idée en tête, une idée fixe : passer enfin à l'acte sexuel. En attendant, toutes leurs discussions ne sont que vantardises salaces, qui révèlent leur obsession autant que leur gêne de ne pas encore "l'avoir fait". Si bien qu'ils en oublient l'existence de sentiments. Mais petit à petit, les trois adolescents sont confrontés aux vraies questions qui rythment une vie de couple.
Le "canonissime" Dino met son grappin sur Jackie, la plus jolie fille du lycée, qui, alors qu'elle n'est pas vierge, finit toujours par faire un bloquage au moment crucial. Dino devient de plus en plus impatient, la trompe avec une fille de quatorze ans, et découvre dans le même laps de temps que sa mère a un amant.
Jonathon est attiré par Deborah. Mais il ne parvient pas à l'assumer, car elle est grosse.
Ben, lui, vit une histoire bien plus compliquée. Sa jeune prof Ali et lui ont une liaison, qui se base davantage sur les fantasmes sexuels de la jeune femme que sur de l'amour. Au départ, l'adolescent est ravi : il l'a fait, après tout ! Mais pour garder Ben, elle exerce sur lui un véritable chantage affectif, tant et si bien que Ben est prisonnier. Il ne parvient plus à dire non, ni même à rompre.

Avec ce nouveau roman, Melvin Burgess choque. Et il le sait. La crudité et la vulgarité volontaires de certains propos, notamment dans les premières pages, ne sont pas à mettre dans toutes les mains. De même que les passages très érotiques du livre. Mais Une idée fixe n'est pas un simple étalage gratuit de sexe. Déjà, il peut jouer le rôle d'un roman d'initiation, comme le fut Junk en ce qui concerne la drogue : le thème des relations garçon-fille est pour une fois traité dans un livre pour garçons. Ensuite, l'auteur va bien plus loin que l'exposition facile de l'acte sexuel : il en montre les rouages complexes, les risques, les souffrances morales. Les héros, de brutes obsédées et insensibles, se montrent peu à peu comme des êtres réfléchis, fragiles, et au fond même plutôt moraux.

Un roman pour jeunes adultes, donc, intelligent et dans la lignée des autres livres de Melvin Burgess.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 09/02/2007 12:54

J'ai adoré!
Vraiment, ce qui est très sympathique c'est que dans ce livre le sexe n'est pas tabou et n'est pas écrit " plus joli " c'est écrit, expliqué avec un language jeune et un peu cru parfois, c'est ça que j'ai adoré !

il est vraiment interessant tout au long du livre, j'aime beaucoup ce livre, mais je ne sais pas ou est exactement l'évenement perturbateur