Aller au contenu principal

Une girafe un peu toquée

Sélection des rédacteurs
Mouchoir de poche
Roman
à partir de 9 ans
: 9782360110445
4.50
euros

L'avis de Ricochet

Une petite fille raconte comment peu à peu elle s’est laissé enfermer par des obsessions : elle marche sur le rebord du trottoir pour que son frère vive cent ans « si j’arrive au feu sans tomber », alors… « sinon »… Elle s’endort quand l’enseigne de la pharmacie s’éteint « pour faire un tour à dos de girafe » ! Elle marche sur le rebord du trottoir pour que son frère vive cent ans « si j’arrive au feu sans tomber », alors… « sinon »… Elle s’endort quand l’enseigne de la pharmacie s’éteint « pour faire un tour à dos de girafe » ! Elle égrène les épreuves qu’elle s’impose qui peuvent être graves ou futiles. Tous ces petits rites qu’on accomplit par jeu d’abord puis qui acquièrent une valeur magique, de sorte que si on ne s’y soumet pas alors, les catastrophes menaçantes tomberont. La narratrice s’exprime au passé comme quelque chose de révolu, néanmoins on a l’impression qu’elle soliloque et une atmosphère de T.O.C (trouble obsessionnel compulsif) se dégage de ces situations qui lient comptage et conjuration du sort… L’ambiguïté du titre « une girafe toquée » joue sur le sens des mots : qui est toquée ? Dans quel sens, à quel degré, prendre ces tocs ? Manies, folie, c’est un peu la corde raide. La tension que l’on ressent est soulagée par la double discussion qu’elle a avec sa mère qui déjoue l’enfermement et donne une issue positive à cette expérience banale et troublante. Ce récit de Séverine Vidal enrichit d’un nouveau fleuron cette petite collection de poche chez Motus et ses illustrations en fil de fer maladroit sont pleinement accordées avec le personnage. Une réussite totale.

Présentation par l'éditeur


La première fois, j'ai fait ça comme un jeu...

La deuxième fois, ça ressemblait à une danse...

La troisième fois, j'ai mangé les petits pois et les carottes, en comptant bien sur mes doigts.

Trois petits pois, deux carottes. Et rebelote.
Trois petits pois, deux carottes...