Aller au contenu principal

Un hiver en enfer

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 14 ans
: 9782330034306
14.80
euros

L'avis de Ricochet

Pour se rassurer, Edouard aligne ses crayons de couleurs toujours dans le même ordre. Timide et peur sûr de lui, cet adolescent de 15 ans est victime, depuis son entrée au collège, de graves harcèlements. Pour supporter son calvaire, il s'évade sur la toile dans la peau d'un puissant avatar. Le jeune homme vit avec son père qu'il apprécie beaucoup à l'inverse de sa mère maniaco-dépressive qui est incapable de lui donner la moindre affection. Le destin s'acharne sur Edouard qui se retrouve, du jour au lendemain, orphelin de père. Désormais, il partage son existence avec sa génitrice qui, s'autoproclamant guérie, lui témoigne une attention aussi excessive qu'étouffante. S'ensuit un face à face cruel et sordide aux confins de la folie et de la mort.

On s'immerge avec délice (parce que c'est très bien écrit) et réticence (âmes sensibles s'abstenir !) dans ce thriller à l'ambiance oppressante qui se déroule au cœur de la grande bourgeoisie. Jo Witeck décortique - tel un chirurgien avec son bistouri - le profil psychologique de ses personnages. Les drames s'enchaînent et la folie guette, omniprésente tout au long du récit. La tension monte d'un cran lorsque l'étau se resserre autour de l'adolescent (victime ou bourreau ?), réduisant sa marge de manœuvre quasi à néant. Le lecteur ne ressort pas indemne de cette lecture, tant la violence psychologique est intense. Un excellent polar de la veine des grands !

Présentation par l'éditeur


Les liens maternels peuvent-il être dangereux ?

Un huis clos glaçant entre une mère et son fils, en plein cœur de l’hiver.


Edward a grandi avec son père, brillant architecte. Sa mère, Rose, lointaine et fragile, revient un jour d’un long séjour en hôpital psychiatrique. Elle, qui n’a jamais su l’aimer, lui demande à présent de jouer le jeu de la famille soudée. Pour le jeune garçon, il est hors