Aller au contenu principal

Un départ en fanfare

Cadet
Roman
à partir de 10 ans
: 9782330005610
7.50
euros

L'avis de Ricochet

La grand-mère adorée de Joséphine se retrouve brutalement à l’hôpital, très malade. Ayant appris par l’intermédiaire d’une vieille voisine que sa grand-mère a été majorette, et que papi jouait dans une fanfare, Joséphine, qui n’a pas vraiment de don pour la musique mais une volonté de fer, décide d’apprendre à jouer de l’hélicon pour redonner le goût de vivre à sa mamie. Elle n’a aucun mal à convaincre ses parents, férus d’activités extra-scolaires, et le jeune Chung se propose de lui donner des leçons. Mais l’état de la grand-mère se dégrade et un concert sauvage à l’hôpital doit s’organiser plus tôt que prévu.
D’abord, il y a les parents. Sans eux, la généreuse fantaisie de Joséphine ne pourrait pas prendre corps : tout aussi aventureux qu’elle, ils osent, ils croient et on comprend très vite de qui tient leur fille ! Une course contre la montre se met en place : trouver l’instrument, choisir un professeur, apprendre par cœur sans distinguer le sol du mi, et enfin jouer devant la grand-mère mourante, au mépris de tout règlement d’hôpital qui se respecte. La fin est très intéressante, alors que le lecteur imagine fermement le miracle. Un Départ en fanfare est un joli roman qui oppose la fanfare, symbole de vie et d’union, à la mort solitaire. Raconté au présent avec vivacité par un narrateur externe, il s’accompagne d’illustrations pleines de mouvement, qui choisissent soigneusement ce qu’elles montrent – et ne montrent pas…

Présentation par l'éditeur


Un attroupement s'est formé autour de la fanfare. Une dizaine de musiciens, des adolescents pour la plupart, jouent un air énergique et entraînant Les passants, qui se sont arrêtés, tapent des mains, certains dansent En quelques secondes, Joséphine a le coeur plus léger. Une joie intense illumine son visage. Elle tire la photo de sa poche et l'examine à nouveau. Elle a une idée. Une idée pour