Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Tu seras une formule 1, mon fils

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 9 ans
: 2882584636
8.90
euros

L'avis de Ricochet

Renault est un brillant élève de 5e. Conçu pour gagner, il fait la fierté de son père, qui l’encourage à considérer ses camardes de classe comme ses futurs employés. Un jour cependant, tout bascule : Renault n’est que deuxième. Son père lui conseille de pactiser avec l’ennemi, de la rendre amoureuse pourquoi pas, pour la coiffer au poteau. La première est une surdouée, Aurore. Elle aime lire, rêver, et se moque de l’acharnement au travail de son nouvel ami Renault. Ce dernier suit les conseils de son père, parvient à ses fins et crache son venin à la pauvre Aurore à la fin de l’année. Là, il court encore plus vite que d’habitude rejoindre son père, le nez sur son GPS. Tous deux se percutent, et le jeune garçon est hospitalisé. Aidé par une médecin, il prend conscience de son mal-être.

Grâce à une écriture fine et intelligente, Dorine Bertrand nous invite à entrer dans le quotidien d’un enfant obsédé par la réussite. Malgré le tragique de la situation qui va en s’accentuant, on rit beaucoup : «  Nos soirées livret m’avaient manqué tout l’été. Septembre avait été un supplice. » Les dialogues entre Renault et son père sont aussi savoureux qu’effrayants, ressemblant davantage à ceux entre un entraîneur et un athlète de haut niveau.
Le jeune garçon nomme les objets par des marques « j’allumai mon Toshiba », « je posai mon Eastpack ». Il n’a rien d’un enfant, on dirait une créature fabriquée et programmée pour réussir. Au-delà de la critique des parents abusifs, l’auteur dénonce une société capitaliste au sein de laquelle les enfants sont des cibles marketing. On comprend aussi qu’avoir des bonnes notes n’est pas forcément synonyme d’intelligence et d’épanouissement.
Les personnages sont touchants dans leurs faiblesses, même le père qui maltraite son fils, faute de savoir l’aimer autrement.
Un beau petit roman qui aborde un sujet peu traité, et auquel les enfants sont confrontés chaque jour : la réussite scolaire à tout prix.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 02/22/2009 11:14

En fait, ce roman serait aussi bien à conseiller aux ados qu'aux parents ! On se rend compte à quel point la compétition, ici scolaire, déshumanise complètement. Les parents qui poussent leur enfant. Le jeune qui n'hésite pas à tout entreprendre pour faire perdre la 1re place à sa camarade, au mépris des sentiments.
Ca ne peut que faire réfléchir !