Aller au contenu principal

Sur un toit, un chat

Album
à partir de 9 ans
: 9782930787077
16.00
euros

L'avis de Ricochet

Il faudrait presque d’abord lire la fin. Presque, car le plaisir de la promenade serait justement affecté par sa compréhension, par les clés que Cécile Roumiguière nous suggère. Mieux vaut donc suivre page après page le héros, digne félin aussi curieux qu’indépendant. Pris dans des fils sur le toit, il se perd plus ou moins à travers les écrans au bout des câbles. Le chien s’inquiète, le lecteur aussi. Remis miraculeusement sur pattes, le chat repart alors, libre et sauvage.

Les paroles sont rares, assez énigmatiques sur le coup. Des mots émergent, des visages se fixent, coincés dans des habitudes, rivés sur des images animées. « Frénétique », « hypnotique », « despotique » : Cécile Roumiguière a malgré tout, derrière la large marge d’interprétation qu’elle nous laisse, sa petite idée sur la façon dont nous subissons généralement nos vies solitaires.
Les images très graphiques de Carole Chaix participent de la réflexion, donnent des pistes mais surtout pas de réponses. En techniques variées – encre, crayon de couleur, collages en surimpression, photographies et jeux d’ombres… -, elles inventent un univers a priori surréaliste, au fond extrêmement proche de quotidiens vécus. Avec deux invitées de talent et un album au sujet fort (nécessitant médiation, c’est le cas de le dire), la toute jeune maison d’édition A pas de loups sait se faire remarquer.

Présentation par l'éditeur


Une réflexion sous forme de rêverie sur les images des écrans qui envahissent notre quotidien. C’est l’histoire d’un chat, un chat sur un toit. Ce chat suit un fil et s’y prend les pattes, et la truffe, et le museau… jusqu’à en être prisonnier. Un animal sauvage sur les toits de la ville, au-dessus des fenêtres où l’on voit vivre les humains. Et de page en page, ce fil d’antenne en allégorie de