Aller au contenu principal

Sur le chemin des philosophes

Livres pour les enfants dans la lune
Poésie
: 9782903845179
12.00
euros

L'avis de Ricochet

Le Chemin des philosophes n’est pas une invitation à suivre la pensée critique de certains philosophes mais désigne l’allée d’un jardin de Kyoto. Il s’agit donc d’une promenade menée par Jacques Allemand en 2009. En préambule, il nous prévient « ici, beau se dit jardin ». Munis de ces deux clés, l’auteur nous entraîne pour une série de poèmes courts, sorte de haïkus, accompagnés de dessins à l’encre de chine dans la tradition de l’estampe. On y trouve une fascination pour l’épure stylistique et graphique, une importance de la ligne courbe pour une pensée sinueuse et un éloge de la brièveté. Cette promenade nous parle de l’instant qui passe : l’écureuil saute de branche en branche et les jeux de courbes qu’il développe sont rendues par le dessin ; deux moineaux se disputent, observés par deux corbeaux…Jeux de mots et de sonorités, - ombrelles/ombre - créent des images. L’illustration, au sens premier du terme, mime le texte, dans une redondance qui peut nuire à la poésie ou la renforcer selon les cas. Cet exercice d’admiration exprime une tendresse pour le pays évoqué avec une élégance parfois maladroite. Dans ce genre, on préfèrera le travail inégalé de Frédéric Clément sur Bashô, mais, carnet de notes ou croquis de voyage, un peu conventionnel, ce recueil évoque un Japon de rêve, loin de Sendai et Fukushima, de façon modeste.

Présentation par l'éditeur


Ici "beau" se dit "jardin" et par bonheur ça déteint.
Une promenade sur le Chemin des Philosophes, tetsugaku no michi, à Kyoto, Japon, en 2009. Poèmes de Jacques Alleman
Encres de Marianne Moisan-Allemand