Aller au contenu principal

Qui veut le coeur d'Artie Show ?

Nathan poche
Roman
à partir de 10 ans
: 9782092551981
5.20
euros

L'avis de Ricochet

Des filles de 5ème reçoivent chacune à leur tour des lettres d'amour signées Artie Show dans lesquelles il leur donne rendez-vous. Mais chaque fois pour une raison ou une autre l'auteur de la lettre ne s'y trouve pas. L'équipe des journalistes du collège décide de se mettre en quête du mystérieux amoureux. Les lettres sont toutes différentes : la première, s'inspirant du Poème à Lou de Guillaume Apollinaire est en forme d'acrostiche, la deuxième est un calligramme en forme de cœur et ainsi de suite ; le serial lover met tout son cœur dans les lettres qu'il écrit persuadé qu'il perdrait ses moyens en face de la fille dont il est amoureux. Puis il se dégonfle avant le rendez-vous alors il déprime avant de tomber de nouveau amoureux d'une autre fille. Et c'est ainsi qu'un garçon on ne peut plus ordinaire se retrouve dans la peau d'un Don Juan malgré lui.

Écrit pour la moitié comme un journal et pour l'autre moitié comme un récit à la troisième personne dont les héros sont tous les autres personnages, on comprend bien les deux côtés de l'aventure mais on ne sait jamais jusqu'à la fin qui est l'auteur de ces lettres, les indices donnés dans le journal ne permettent pas de découvrir avant les enquêteurs en herbe qui est le mystérieux Artie Show.

Un tout joli roman plein d'humour, qui aborde délicatement les premières amours, à mettre entre les mains des filles et des garçons dès 10 ans.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 06/19/2016 14:25

J'ai beaucoup aimé ce livre car il est drôle.

Présentation par l'éditeur


Un serial lover au collège ? Les élèves mènent l'enquête !


Qui est Artie Show ? Depuis la rentrée, plusieurs filles de sixième ont reçu une lettre d'amour portant sa signature. Mais au lieu de rendez-vous avec leur admirateur masqué, elles n'ont trouvé personne…
Dans son journal intime, le mystérieux Artie Show se désole de sa timidité qui à chaque fois l'empêche d'affronter la nouvelle élue de s