Aller au contenu principal

Quand les groseilles seront mûres

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 13 ans
: 9782358710756
22.00
euros

L'avis de Ricochet

En point d’orgue, Joanna Concejo dédie ce rare ouvrage à son père. Mas chacun retrouvera des émotions personnelles à travers cette histoire d’un vieil homme qui pense d’abord qu’il « avait beaucoup de temps. Un temps infini. Jusque-là, il n'en avait utilisé que soixante-dix années. Et c'était, se disait-il, infiniment peu. ». Il observe son jardin embrumé, s’y promène, en silence harmonieux avec la nature. Des souvenirs d’enfance rejaillissent, Henri se rappelle son mariage heureux… La journée passe, le vieil homme ne rentre pas chez lui, mais s’assoit sur un banc avant de s’enfoncer dans la fourrure grise de son chat, manière élégante d’évoquer la mort.

Tout est suggestion dans cet album pour grands. Les images, collages d’esquisses, médaillons, imitations de photographies, herbiers véridiques ou dessinés, séduisent par leur légèreté et leur précision pourtant teintées d’une certaine mélancolie. Les textes rares –dactylographiés ou écrits de la main de l’illustratrice en tant que légendes des images – ne sont que poésie sur laquelle on tombe en arrêt : « L’ombre des arbres abritait les boîtes aux lettres des maisons semées dans le pays. », « Porter le regard sur les toutes petites choses, petites plantes (silence). Ça pousse en silence. ». Mis bout à bout, tous ces éléments rendent l’ouvrage précieux, écrin de sentiments purs et d’émotions en lien direct avec un environnement auquel nous appartenons définitivement. A partir de 13 ans.

Présentation par l'éditeur


« Oui Henri avait beaucoup de temps. Un temps infini. Jusque-là il n’en avait utilisé que soixante-dix années. Et c’était se disait-il infiniment peu. » C’est avec beaucoup de tendresse et de poésie que Joanna Concejo raconte les derniers moments d’un vieil homme. Entre souvenirs et contemplation, elle prend le contre-pied de notre monde, où tout va si vite. Elle offre au lecteur le temps d