Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Plus jamais sans elle

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 14 ans
: 9782021076387
17.00
euros

L'avis de Ricochet

Alan, dix-huit ans et un an d'avance au lycée, a décidé de prendre un congé sabbatique. Il compte le consacrer à la recherche de sa mère, qu'il n'a jamais connu. Davantage que le manque, la curiosité le pousse, car le jeune homme a toujours reçu un amour exemplaire de la part de son père, jardinier un peu zen. Une adresse délivrée par ce dernier en guise de cadeau d'anniversaire mène Alan jusqu'à un chic immeuble londonien. Ellen est là, elle accepte de laisser entrer ce jeune étranger. Les retrouvailles entre mère et fils seront troublées, mais surtout brèves : Ellen est attendue pour son travail à Prague. Alan va s'imposer au cours de ce long voyage ; rien ne se passera comme prévu... ni par l'un, ni par l'autre. Quel est le vrai métier d'Ellen ?

Le thème de la mère, absente, désirée sans souffrance, est encore au cœur des interrogations de Mikaël Ollivier. Cependant, qui a lu Le monde dans la main ne pourra qu'être surpris, puis captivé, par ce nouvel ouvrage. Un narrateur externe suit en alternance Ellen et Alan, tournoyant autour de leurs sentiments contradictoires : aimera, aimera pas, restera, restera pas ? Mais les épisodes sentimentaux demeurent très courts, sans cesse contrariés par... une balle de kalachnikov ou un extravagant accident de voiture ! On ne s'y attendait pas, les premières pages un peu violentes surprennent, puis on finit par s'habituer au rythme survolté de cet excellent thriller.
En effet, Ellen est une sorte de tueuse à gages, à la moralité toute particulière et aux usages aussi peu conventionnels qu'efficaces. Alan comprend évidemment assez vite la situation, sans que cela contrarie aucunement son souhait de continuer à suivre sa mère : plus jamais sans elle ! Et donc, tandis que les morts s'accumulent et que la course-poursuite avec des mercenaires à la solde de pouvoirs illégaux (ou légaux ?) se déroule à fond la caisse, mère et fils vont s'apprivoiser. L'urgence abolit la gêne, et on peut se demander si les choses auraient été aussi simples dans un contexte plus pacifique.
Les scènes d'action finissent par laisser place à des moments plus intimistes, lorsque les héros – y compris le père - se cachent au fin fond du Grand Nord. L'écriture se fait alors pudique, lente et tâtonnante : un amour mutuel éclot, une famille atypique renaît. A découvrir sans faute, Plus jamais sans elle est un roman extrêmement singulier, mélange d'adrénaline et d'émotions filiales composant un cocktail étonnant, réussi.

Présentation par l'éditeur

Le jour de ses dix-huit ans, Alan n'a qu'un souhait, rencontrer celle qu'il n'a jamais vue, dont il ne sait rien, pas même le nom : sa mère. Un voeu qui va faire basculer sa vie. Car pour rejoindre Ellen, cette femme armée, rebelle et solitaire, mais surtout pour la sauver et rester à ses côtés, il va lui falloir devenir un autre. Lui qui n'a jamais voyagé va parcourir l'Europe de Londres jusqu'à

Du même auteur

Mange tes pâtes !

Roman
à partir de 7 ans

Tu ne sais rien de l'amour

Roman
à partir de 15 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture