Aller au contenu principal

Pirates

Gilles Vauthier
Conte
à partir de 9 ans
: 9782364743229
21.20
euros

L'avis de Ricochet

Trois histoires de pirates bien caractéristiques, avec cruauté et jambes de bois sur des bateaux battant pavillon noir, telle est la réédition des récits de sir Arthur Conan Doyle pour satisfaire notre désir d’évasion et notre soif d’aventures ! Trois nouvelles racontent la geste du sinistre capitaine Sharkey, de sa réussite à sa perte, dans une représentation très cinématographique de ces aventures, au cœur d’un XVIII° siècle imaginaire, quelque part sur la mer du côté de la Caraïbe ou autre lieu exotique.
Le premier récit nous raconte comment Sharkey a surpris le capitaine John Scarrow pourtant sur ses gardes. Obligé d’accepter le gouverneur à son bord pour le raccompagner en Virginie, après la supposée pendaison de Sharkley, c’est en fait le brigand lui-même qu’il convoie !
Le deuxième narre les rapports du capitaine Sharkey avec Stephen Craddock. Ce dernier, peu recommandable, a mis au point un traquenard imparable pour faire oublier ses fautes passées : il propose de substituer au bateau de Sharkey un bateau en tous points comparables. Evidemment rien ne se passe comme prévu. En dépit de l’héroïsme de Craddock, Sharkey gagne la partie.
Enfin, Copley Banks dont la femme et les deux fils ont péri sous les coups de Sharkey, semble avoir perdu la raison. Il arme un bateau et en fait un navire pirate rival du Happy-Delivery, le bateau de Sharkey. Les deux équipages font jeu égal en pillage et piraterie et Copley Banks gagne l’estime de Sharkey. Un soir de haute beuverie, Sharkey est saucissonné. Ainsi Copley Banks est vengé…

Ces trois nouvelles forment un cycle de piraterie, dans la plus pure tradition. Sans grande originalité, les personnages sont tous plus abominables les uns que les autres tout en respectant au bout du compte, une certaine morale. Cet aller-retour entre le bien et le mal, l’alternance des ruses et des combats, les retournements constituent des situations typiques et attendues. Les gravures d’Olivier Besson, sombres à souhait, créent une ambiance à l’ancienne, féroce, propice au plaisir du genre. Avec délices, pour amateurs éclairés !

Présentation par l'éditeur


Pirate redoutable que l'on reconnait à ses yeux bleus voilés et cerclés de rouge, Le capitaine Sharkey sème la terreur sur les mers. Le sang de cent équipages assassinés crie vengeance. Qui aura la peau de Sharkey ?