Aller au contenu principal

Perce-Neige et les trois ogresses

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 4 ans
: 9782362661167
16.50
euros

L'avis de Ricochet

« Les mots les plus durs peuvent blesser plus encore qu’un bras ou qu’une épée ». C’est en tous les cas ce qu’a appris à contre cœur Perce-Neige, le protagoniste de ce conte. Rabroué, frappé puis rejeté par son père, le prince Perce-Neige devra dès son plus jeune âge faire face à son destin. Parce que l’enfant a hérité de sa mère morte en couches, beauté, sensibilité et tolérance, il puisera néanmoins en lui-même les ressources nécessaires pour surmonter les épreuves successives qui se présenteront à lui…

Dans la droite ligne éditoriale des éditions Talents hauts, cet album s’ingénie à se jouer des ressorts du conte traditionnel, afin de dénoncer les stéréotypes sexistes à l’œuvre encore aujourd’hui en littérature jeunesse.

Certes, l’intrigue et la construction narrative de cet album ne sont pas sans rappeler la saveur des contes traditionnels russes, comme celui de La plume de Finist-Fier Faucon. Le recours à des formules, des objets magiques ou à des phrases répétées ici et là scandant le texte et structurant la mémoire des jeunes enfants, invitent notamment à la comparaison.

Mais très habilement, Gaël Aymon dresse, dès les premières pages, le portrait atypique de son héros, un héros qui semble ne pas vouloir en être un d’ailleurs, dans la mesure où, par trop sensible, ce prince est soumis à son père et attend qu’une princesse vienne le délivrer de sa cage dorée. Les princesses n’étant malheureusement pas au rendez-vous, tant elles sont « occupées à choisir leurs robes et leurs coiffures », il quitte de lui-même le château, prenant enfin une part active à ses aventures.

Si l’auteur exhorte à cette mise en regard entre tradition et modernité, c’est pour mettre en exergue l’incroyable actualité de l’histoire qu’il raconte, histoire qui se clôt par une illustration ô combien subversive de Peggy Nille, où l’on voit pour une fois un prince dans les bras d’une princesse et non l’inverse !

Narration et illustrations, sans faire montre d’un prosélytisme forcené prônant l’égalité homme femme, détournent avec succès ainsi les topoï du conte traditionnel pour permettre non seulement aux enfants d’avoir des représentations mentales variées des genres masculin et féminin, mais également pour amuser un lectorat averti d’adultes acquis à la cause féministe.

L’on souhaite donc à cet album de devenir un classique de littérature jeunesse, ce sera alors la preuve de l’évolution des mentalités et signera la disparition de stéréotypes malheureusement encore trop ancrés dans nos têtes.

Présentation par l'éditeur


Perce-Neige n'était pas un prince comme les autres, il était beau et délicat et refusait de se battre, à la grande honte de son père, qui l'envoya à la mort.


Dans la forêt, le jeune prince fut recueilli par trois ogresses. Le roi pourtant, le retrouva et, fou de colère, lui jeta des mots meurtriers.


Des années plus tard, une princesse qui avait parcouru les mers et les déserts découvrit le prince