Aller au contenu principal

Papa est en bas

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 10 ans
118 pages
: 9782092577073
5.95
euros

L'avis de Ricochet

Olivia vit une enfance heureuse, ponctuée de rites gourmands partagés avec ses parents et son chat Cyrano. Mais, depuis quelque temps, elle remarque que son papa semble manquer de force et trouve peu à peu des excuses pour ne plus jouer au foot avec elle. Le soupçonnant d’abord d’avoir attrapé la maladie de la paresse, elle comprend que son père a dû attraper une maladie « tout court ». 

A travers le regard d’Olivia, Sophie Adriansen nous fait partager le quotidien de la famille Rougemont, dont les membres doivent réorganiser leurs vies pour accompagner le père dans l’évolution de sa maladie dégénérative. Mais, au milieu de ces étapes douloureuses, la vie et l’humour sont omniprésents et célébrés, jusqu’au bout. Les caresses d’un chat, la dégustation nocturne de macarons, la lumière mystérieuse des lucioles, un gâteau d’anniversaire conçu avec amour, des anecdotes d’enfance qui prennent des allures de résistance face à la maladie qui dérobe l’être aimé. Les illustrations de Tom Haugomat reprennent par ailleurs avec douceur ces éléments marqueurs de vie de la jeune fille.  

Composé de courts chapitres, dans un style d’écriture simple et en accord avec l’âge de la jeune narratrice, le livre évoque avec pudeur et justesse les différentes émotions que suscite la maladie d’un proche, ainsi que les réalités éprouvantes que traverse la famille. La colère d’Olivia contre ce père qui ne peut guérir, la tristesse de le voir perdre ses forces, l’épuisement de la maman, les inquiétudes financières du couple, comme les aménagements de l’espace commun mal conçu pour les personnes en chaise roulante : les informations sont disséminées au milieu d’anecdotes de vie et apportent des éléments de compréhension et de discussion pour mieux appréhender la situation complexe qu’est l’insinuation de la maladie dans le cocon familial. 

Papa est en bas est une histoire toute en sensibilité sur une thématique douloureuse, à laquelle Sophie Adriansen apporte un regard inspiré de son propre vécu familial et empreint de sagesse. 

Présentation par l'éditeur

Ça s’est fait petit à petit. À présent, voilà, le papa d’Olivia est en bas, sans trop d’espoir que ça s’arrange. Atteint d’une maladie qu’il surnomme « la tartiflette », il ne peut plus monter l’escalier de la maison. Le quotidien de toute la famille se réorganise autour de lui à mesure que son état s’aggrave. Pourtant, la vie doit continuer pour Olivia, entre fou-rires et larmes, auprès de sa