Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Oublier Camille

Roman
à partir de 14 ans
: 9782330034290
10.90
euros

L'avis de Ricochet

Camille et Yanis vivent une histoire d’amour platonique depuis qu’ils sont en 5ème. Or Yanis se révélant peu entreprenant et trop peu disposé, selon Camille, à verbaliser ses sentiments, la jeune fille le trompe durant l’été, afin de pouvoir enfin faire l’expérience physique d’une première fois avec un garçon.
Yanis accuse le coup et décide d’oublier Camille… Plus facile à dire qu’à faire quand on est sincèrement amoureux. Cette rupture suscite non seulement beaucoup de douleur, mais également un profond questionnement chez le lycéen. Le quotidien de Yanis est désormais marqué d’un va-et-vient émotionnel entre amour, colère, nostalgie et immense solitude.

Gaël Aymon nous livre ici le récit d’un jeune homme en proie au doute. Doute sur lui-même (est-il attiré par les filles ou les garçons ? Arrivera-t-il à passer à l’acte avec un ou une partenaire ?), doute sur ceux qui l’entourent (pourra-t-il faire de nouveau confiance à quelqu’un un jour ? Parviendra-t-il à parler un jour avec sincérité à sa mère ?).
Parce que l’auteur adopte le point de vue d’un adolescent - ce qui est encore trop rare en littérature jeunesse -, ce roman intéressera sans nul doute un bon nombre de lecteurs livrés à des questionnements similaires. La fin positive de ce texte sera, à ce titre, pour ces mêmes lecteurs, à la fois source de soulagement et d’espoir. Aussi, du fait de tous ces nombreux points positifs, regretterons-nous la brièveté de ce roman. Quelques chapitres supplémentaires auraient, par exemple, permis d’étoffer le portrait du cousin de Yanis, personnage clef de l’intrigue, et également d’anticiper davantage l’évolution de la relation entre Yanis et Camille.

En complément de ce roman, n’hésitez pas à découvrir Ma réputation du même auteur, ouvrage qui traite cette fois du harcèlement scolaire.

Présentation par l'éditeur

Un roman qui aborde un sujet sensible et peu évoqué en littérature ado, celui de la construction de l’identité masculine.


Yanis est sincèrement amoureux de Camille. Ils se sont rencontrés trois ans plus tôt. Pourtant, “être un mec” et “assurer” avec les filles, c’est plus facile à dire qu’à faire. Devenir un homme oui, mais quel homme ? Et est-ce que tous les hommes sont censés savoir