Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Oublie les mille et une nuits !

Jacques Barberi
Roman
à partir de 13 ans
: 9782747022590
11.90
euros

L'avis de Ricochet

Salima, jeune fille d'origine pakistanaise, est née et vit à Londres. Elle compte bien aller à l'université, choisir son métier, et surtout… son mari. Mais d'anodines vacances au pays vont se transformer en horreur.
Marco Varvello illustre lui-même le phénomène de déplacements des populations : italien, il est journaliste correspondant à Londres pour une chaîne de télévision… de son pays natal. La présence d'une communauté pakistanaise à Londres n'est d'ailleurs pas vraiment le problème du roman : depuis son Empire, la Grande-Bretagne a l'habitude de côtoyer l'Inde. Cuisine et vêtements typiques ne choquent plus depuis longtemps dans certains quartiers de la capitale. Mais il reste toujours… la question de la religion. Car c'est bien au nom de l'Islam que Salima voit son père prier cinq fois par jour, sa mère rester dans l'ombre de ce dernier. Mais elle a l'autorisation de ne se voiler que dans les grandes occasions, peut sortir librement… aucun signe ne laissait présager le revirement vers la tradition de ses parents quant à son avenir. Sincèrement aimants et soucieux (le narrateur le répète plusieurs fois), ils vont choisir de lui faire épouser un cousin inconnu, paysan certes célibataire, de son âge et travailleur, mais à l'opposé du monde qu'elle connaît. Son refus du mariage entraîne des conséquences allant jusqu'à la violence extrême – coups donnés par le père, tentative de suicide de la mère. Mais Salima ne plie pas, ruse, pour elle et aussi pour sa petite sœur dont elle pressent qu'un sort identique lui est réservé. La fin – heureuse, mais je ne vous dirai pas comment ! – est rapide à partir du moment où les deux soeurs fuient le village : on se dit que c'est un peu dommage, avant de comprendre que ces usages rôdés de sauvetage signifient malheureusement de nombreux cas de mariages forcés… Le roman est évidemment puissant, poignant ; l'écriture de Marco Varvello, très journalistique en phrases courtes et informatives portées par un narrateur externe, réussit à créer de l'émotion, mais pas tout à fait une épaisseur romanesque au sens fort du terme. Un beau roman documentaire, sur un sujet qu'on ne dénoncera jamais assez.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 09/13/2015 09:45

livre un peu ennuyeux mais sinon réaliste j'ai quand même aimer mais si il y avait plus d'action se serait mieux
Lily

le 04/25/2011 13:05

Je l'ai trouvé fictif mais très intéressent, le livre cependant touchera je pense plus le public jeune que senior, mais cela reste mon humble avis :-) livre très beau parlant d'un parcours de combattant contre le mariage forcé !