Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Oran 62. La Rupture

Roman
à partir de 12 ans
5.00
euros

L'avis de Ricochet

Le deuxième titre de la collection « Les Romans de la mémoire », chez Nathan, aborde la guerre d’Algérie, plus exactement la fin, les années 1961-1962. Christophe, 12 ans, rejoint son père qui est capitaine du port d’Oran. plus ou moins livré à lui-même, l’enfant cherche à comprendre ce conflit qui le dépasse, et pour cela, il se lie avec des personnages qui proviennent de divers horizons : algériens, pieds-noirs, juifs. La grande réussite de Pierre Davy, qui à 23 ans fut lui-même témoin des « événements », est de donner la parole à tous, d’exposer tous les points de vue sans jamais prendre parti, cela grâce aux personnages de Christophe, qui observe tout avec le besoin de comprendre, et Aïcha, une jeune fille algérienne qui vit cette guerre comme une déchirure, mais qui refuse de céder à la haine. Jeunes ou moins jeunes pourront lire avec profit ce roman bien écrit et bien documenté, qui pourra constituer une très bonne entrée en matière pour une discussion avec des collégiens par exemple.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 04/07/2008 14:37

nous l'avons lu dans le cadre de nos cours de français. Il est très instructif pour les gens comme moi qui n'avais pas compris grands chose a cette guerre d'algérie.

Lu en 3 ème

le 10/30/2007 12:59

Ce livre est très bien . Moi , j ai 14 ans et mes grands parents sont pieds noirs et ils ont vécu la guerre d Algérie et si j ai voulu lire ce livre c est pour me renseigner sur cette guerre qui n est pas lointaine . Donc voila , j ai beaucoup aimée et on s attache bien aux personnages . Merci a cet auteur de m avoir renseigner . Laura

le 01/27/2007 15:32

il est genial mais un peu trop court, voila je le conseille a tous ! rien d'autre a dire a part que l'on s'attache vite a Christophe, Aïcha et autres perso. lisez-le !!!

Je viens de le terminer et je trouve que l'auteur a eu une très bonne idée de montrer ce que ressentent les enfants durant cette guerre et l'on comprend la situation désastreuse de cette époque.