Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Nom d'un chien

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 8 ans
: 9782360110988
12.50
euros

L'avis de Ricochet

Les chiens sont parfois de race, mais leur appellation est toujours originale et souvent saugrenue. Il y a le chihuahua et le shikoku, mais aussi le porcelaine ou le coton de Tuléar, mais encore Médor, Hachiko du Japon, sans oublier le célèbre Corniaud qui de race se passe quand le poète se lasse. François David et Henri Galeron nous entraînent dans une balade sensible et tendre qui ravira les jeunes lecteurs bien souvent très férus de cette discipline que représente, dans les bibliothèques enfantines, la consultation répétée et toujours pleine de béatitude des ouvrages sur les chiens.

Celui-ci renouvelle le genre, radicalement et poétiquement. François David use de la comptine comme du virelangue, de l’allitération et de l’accumulation. Il fait un sort aux expressions idiomatiques, rarement flatteuses d’ailleurs, et je ne doute pas que le recueil devienne très vite une nouvelle addiction des petites têtes multicolores qui se rejoignent plus souvent au-dessus des images. Pour elles aussi, Henri Galeron s’en donne à cœur joie : ses toutous feront concurrence aux meilleures photos, ils sont tous aussi beaux et attendrissants les uns que les autres, les tout petits comme les plus gros ; leur poil est soyeux sous son trait de plume affectueux, leur regard particulièrement doux lorsqu’il est fixé sur leur compagnon, leurs oreilles génialement souples et virevoltantes ! Ses figurations décalées des élucubrations vocales de son compère François David sont des poèmes sans paroles.

Le duo détourne l’imagerie d’Épinal de la culture populaire à la bienveillance teintée de condescendance lorsqu’il s’agit d’évoquer le meilleur ami de l’homme, comme s’il s’agissait de son plus grand adorateur. Rendons au(x) chien(s) de et sans race leur dignité en lisant, en disant, en retenant ces nouveaux poèmes dédiés.

Mais au bout du compte, il faudra bien trouver un nom à ce chien, et le portrait de François David lui-même relisant son recueil le sourcil plein de concentration, en vis-à-vis du dernier poème, est un joli clin d’œil à la complicité qui unit les deux auteurs de cette charmante et édifiante fantaisie. Cette fois encore, la collection « Pommes pirates papillons » nous offre une belle occasion de gagner les jeunes lecteurs à la découverte de la poésie d’aujourd’hui.

Présentation par l'éditeur

Le chihuahua
Le chow-chow
Le shikoku
Le cursinu
Le chien nu du Pérou
Le chien d'eau romagnol
Le bichon
Le barbu
Le barbichon
Parfois les chiens
ont de drôles de noms

Feuilleter un extrait

Du même auteur

Petits poèmes à roulettes

Album
à partir de 4 ans

Un ours, des ours

Collectif
Album
à partir de 5 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Du même illustrateur

Papillons et mamillons

Album
à partir de 7 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Trois contes

Conte
à partir de 10 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture