Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Nina Volkovitch (T.3) : Le combat

Roman
à partir de 12 ans
: 9782354881825
14.90
euros

L'avis de Ricochet

Nina se lance enfin à la recherche de sa mère, détenue prisonnière dans un goulag au fin fond de la Sibérie, condamnée pour ses positions culturelles subversives (elle aime l'art contemporain). La jeune fille est accompagnée de deux alliés, dont le fidèle Sacha, et peut aussi compter sur l'appui des loups, liés à sa magie. Mais Nina arrive trop tard. D'un seul coup, elle est obligée de grandir, à la fois psychologiquement et physiquement – sa puberté était jusqu'alors bloquée par le pouvoir des Anges. Et son amour pour Sacha ne demanderait qu'à s'épanouir... D'autres tâches attendent cependant les héros à Moscou : mettre en sécurité les trois icônes des Anges, mettre hors d'état de nuire l'oncle de Nina, un proche de Staline, et sauver le petit frère de Sacha d'un orphelinat.

Tout se précipite dans ce dernier tome de la trilogie, qui voit se conclure les aventures temporelles et spirituelles de cette héroïne étrange, à laquelle on ne s'identifie pas (bien qu'elle soit narratrice) mais qui fascine. Il y aura un peu de déception, car le suspense eût gagné à s'étirer, certains détails à se développer. Mais les émotions n'en sont que plus intenses, et le lecteur, bien au fait des différentes intrigues, peut rentrer de plein pied dans un univers toujours aussi bien campé.

D'un côté, nous revivons la Russie de l'ère stalinienne post-Seconde Guerre mondiale, avec son atmosphère de crainte, de délation et d'horreurs administratives. La description du camp de déportés et les retrouvailles de Nina avec sa mère sont ainsi particulièrement poignantes. D'un autre côté, avec la broderie autour du pouvoir des Volkovitch, nous effleurons l'âme russe, fantasque, extrême et superbe. Carole Trebor a toutefois choisi de se centrer ici davantage sur les sentiments de son héroïne, petit bout de femme fragile mais déterminé. Cet aspect m'a souvent gênée, direct et un peu maladroit, pas forcément proche de la pudeur à laquelle l'adolescente nous avait jusqu'ici habitués.

Reste une belle série au contexte original, qui nous offre avec sincérité la Russie dans ses nombreuses contradictions – Nina n'en étant pas la moindre.

Présentation par l'éditeur

Nina s’est juré de retrouver sa mère, déportée dans un sinistre goulag de la Kolyma, à l’extrémité orientale de la Russie. Aidée de son ami Sacha et de Boris Nikitine, l’un des Défenseurs de la Communauté des Trois, l’adolescente embarque dans le Transsibérien pour un périple de plusieurs semaines à travers la taïga. Un voyage périlleux qui lui permet de maîtriser
petit à petit ses dons

Du même auteur

Lumière

Roman
à partir de 13 ans
Avis de lecture

U4. Contagion

Nouvelles
à partir de 13 ans
Avis de lecture