Aller au contenu principal

Mon ami Arnie

Roman
à partir de 14 ans
: 9782748521269
14.95
euros

L'avis de Ricochet

Fox est un adolescent dans la moyenne, ce qui a le don d’attirer l’attention des petits caïds de son lycée. En résumé, il se fait racketter régulièrement. Mais aujourd’hui, c’est une catastrophe : Fox transportait pas moins de quatre cents dollars dans un ourlet de sa chemise, somme destinée à l’achat d’une bague pour sa dulcinée secrète, Mia. Mais Craig et sa bande n’en ont cure, et Cliff, le meilleur ami de Fox, récupère ce dernier roué de coups au fond d’une ruelle. Entre alors en scène Arnie, fils d’un papa très riche qu’il déteste. Contre une somme d’argent rondelette, Arnie propose à Fox et Cliff de cambrioler le coffre-fort de son père afin d’exercer une petite vengeance. Les deux garçons acceptent, ne se doutant pas de la duplicité de la famille…

La quatrième de couverture annonce « un délire ravageur à la Tarantino ». En effet, la multiplicité des points de vue – chacun des personnages prend la parole et fait avancer l’action à son tour – donne un côté haché et tourbillonnant aux événements que ne renierait pas le cinéaste. La violence est très présente, tellement présente qu’elle en devient parodique : c’est trop et cela nous fait rire. Mais c’est surtout le rebondissement, ou plutôt le retournement, intervenant aux deux tiers de l’ouvrage qui donne une patte véritablement féroce et ironique à Mon ami Arnie. Le lecteur se retrouve au moins aussi éberlué que Fox et Cliff, victimes malheureuses de… chut ! Nous ne dévoilerons pas les secrets d’un roman d’action facile à lire, plein d’idées.

Présentation par l'éditeur


Ithaca, État de New York : une petite ville paisible sur laquelle plane l’ombre d’un serial killer. Mais malgré la paranoïa ambiante, certains jeunes ont encore la naïveté de croire au grand amour : Fox est raide dingue de Mia. Il a économisé tout l’été pour lui offrir LA bague de ses rêves, à 384,50 dollars. Et c’est bien sûr le jour où il prend l’argent sur lui qu’il se fait dépouiller. Le très