Aller au contenu principal

Mémoires d'une vache

Roman
à partir de 12 ans
: 9782889081080
9.00
euros

L'avis de Ricochet

Désespérée d’être née vache, Mo vieillit paisiblement dans un couvent de religieuses, choyée par Pauline Bernadette. Poussée par Pénible, sa voix intérieure, mélange de sagesse et de morale mais un brin pénible, Mo commence à écrire ses mémoires. Née après la fin de la guerre civile espagnole, la vache basque revient avec nostalgie sur le temps de Balanzategui. Balanzategui, c’est le nom de la ferme dans laquelle Mo a grandi, un lieu étrange sans poules ni cochons, tenu par la veuve Genoveva, et où Mo va se lier d’amitié avec «la Vache qui rit», rebelle et très orgueilleuse. Ensemble, elles vont entreprendre de comprendre le mystère de Balanzategui : pourquoi tous ces va-et-vient de camionnettes, ces bruits de cavaliers venus des montagnes, ce méchant homme, Lunettes Vertes, qui surveille la ferme avec ses deux horribles acolytes, etc. Et si autour de Balanzategui, la guerre entre fascistes et républicains n’était pas complètement terminée ?
Ecrit en 1992 par le célèbre auteur basque Bernardo Atxaga (de son vrai nom Joseba Irazu Garmendia) et publié dans une première version française en 1994 par Gallimard, «Mémoires d’une vache» est un récit d’aventures plein d’humour et au style simple et élégant. Le lecteur va découvrir la beauté des montagnes basques et approcher l’une des périodes les plus noires de l’histoire espagnole. Tout cela avec le recul d’une vache philosophe et loin d’être bête.



Voir l'édition précédente de ce titre

Présentation par l'éditeur


Mo, vache basque née juste à la fin de la guerre civile espagnole, écrit ses mémoires.
Sa première déconvenue est de naitre vache, mais elle finira par s’accommoder de cet état de fait, aidée en cela par sa voix intérieure, surnommée Pénible, sorte de conscience amicale au discours fleuri empreint de sagesse mais ... pénible.