Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 9 ans
: 9782701182667
6.10
euros

L'avis de Ricochet

A la fin du XIXème siècle, être une femme est un handicap… ou une chance. Alice Guy a parfaitement su transformer les difficultés que la vie lui a réservées en atouts. Issue d’une bonne famille bientôt ruinée, elle doit travailler très jeune et devient sténographe, secrétaire de Léon Gaumont. Quelques années plus tard, le cinématographe fait son apparition. Alice Guy est la seule à percevoir d’emblée l’avenir de ce nouveau média : elle invente rien de moins que le film de fiction, à travers de petites saynètes comiques que son employeur l’autorise à filmer en-dehors de ses heures de travail. En effet, ce dernier ne prend pas au sérieux la jeune femme, et lui laisse donc une marge d’action importante. Alice en profite, multiplie les courts scénarios à succès, et grimpe les échelons dans la société Gaumont. Expatriée aux Etats-Unis, elle monte sa propre société de production, la Solax. Et si elle s’est mariée, a eu des enfants, Sandrine Beau n’a sans doute pas tort de faire écrire à Alice que le cinéma est son « prince charmant »…

Quel magnifique destin de femme ! Et quelle négligence de la part du monde du cinéma d’avoir totalement oublié de créditer à une petite Française quelques-uns de ses premiers pas… Du reste, qui sait qu’une star comme Mary Pickford fut également productrice et femme d’affaires avisée ? On ne peut donc que remercier les éditions Belin de ce petit ouvrage de lecture facile, qui partage ses chapitres entre le « je » enthousiaste, volontaire, d’Alice et le regard attachant d’un personnage inventé, un jeune titi parisien devenu comédien.

L’histoire avance rapidement dans le temps et est toujours simple à comprendre. L’auteure ne s’appesantit pas sur les éléments techniques du cinématographe, privilégiant l’attitude visionnaire d’Alice. Avec de plaisants dessins colorés à la ligne claire qui osent les effets de gros plan et de plongées, « Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma » se parcourt avec beaucoup de bonheur.

Présentation par l'éditeur


Alice Guy, que tout le monde surnomme Mademoiselle Alice, est la femme qui a inventé le cinéma !
Nous sommes en 1895. Alors qu'elle est secrétaire au Comptoir général de la photographie (qui va devenir les studios Gaumont), la jeune Alice découvre ébahie La Sortie des usines Lumière, le premier film des frères Lumière. Dès lors, elle n'a plus qu'une idée en tête : écrire et tourner ses propres