Aller au contenu principal

Madame pamplemousse et ses fabuleux délices

Valérie Le Ploubinec
Witty
Roman
à partir de 7 ans
: 9782226239822
8.50
euros

L'avis de Ricochet

Paris, la Seine, ses petites rues, sa gastronomie et ses boutiques… ! un art de vivre que défend Madame Pamplemousse dans son extraordinaire établissement « Les Délices, 62 rue de l’escargot », seule avec Camembert, un ex-matou errant redoutable. A quelques rues de là, un restaurant peu engageant, le Cochon hurleur, tenu par Monsieur Lard, odieux personnage qui ne connaît d’autres relations avec ses employés que l’autorité, sans aucune reconnaissance de leurs savoirs ou savoir-faire de sorte que la cuisine est désastreuse. Tous les ans, Monsieur Lard reçoit Madeleine, sa nièce, très douée pour la cuisine mais que son oncle confine à la plonge par pure jalousie. Un jour, malheur ! , les ingrédients de l’infâme pâté de Monsieur Lard viennent à manquer, Madeleine en profite pour s'évader, rentrer dans la boutique fabuleuse et à partir de là , c’est le délire……
Les contrastes caricaturaux entre les personnages, aux patronymes si bien adaptés, Lard, Madeleine, installent le récit dans un univers loufoque réjouissant. Ce roman anglais entraîne le lecteur dans un Paris de fantaisie, proche de l’univers du dessin animé auquel le rythme endiablé de l’action qui s’emballe, fait songer, tout comme ’illustration très nerveuse. On sait d’emblée l’issue heureuse de l’aventure, et les ressorts comiques tiennent au plaisir de berner l’autorité mais aussi au jeu sur les délires culinaires fréquents dans les contes. Les recettes sont connues, bien utilisées. Un roman spirituel comme le titre de la collection l’indique, pour les gourmands mais pas seulement !

Présentation par l'éditeur


Madame Pamplemousse est l'histoire de Madeleine, forcée de travailler chaque été dans l'immonde restaurant Le Cochon Hurleur de son détestable oncle, Monsieur Lard. Bien qu'elle soit une excellente cuisinière, là-bas, Madeleine a seulement le droit de faire la plonge. Mais un jour elle découvre par hasard le plus merveilleux des magasins : tenu par Madame Pamplemousse, cet endroit paisible,